Rugby - Top 14: La bande des quatre passe au vert

©2006 20 minutes

— 

A six matchs de la fin de la saison régulière, la course aux demi-finales du Top 14 a pris un virage sans doute décisif ce week-end. Les quatre locomotives du rugby hexagonal (Biarritz, Toulouse, Paris et Perpignan) n'ont en effet pas laissé passer l'occasion de creuser le trou, avec une mention spéciale aux Catalans, vainqueurs samedi du choc face à Bourgoin (15-18).

Les Isérois ne regrettaient pas d'avoir disputé cette affiche de gala dans le chaudron stéphanois de Geoffroy-Guichard, eux qui restaient sur 46 victoires consécutives dans leur antre habituel de Pierre-Rajon. Privés de leurs internationaux Pascal Papé et Julien Bonnaire, les « locaux » ont toutefois raté une belle occasion de ravir la quatrième place aux Perpignanais. « C'est une belle victoire, contre une grande équipe et dans un grand stade, notait le capitaine de l'Usap, Bernard Goutta. C'est de bon augure avant le quart de finale européen. »

Seul club de la « bande des quatre » à ne plus être concerné par la Heineken Cup le week-end prochain, le Stade Français a réussi un coup de maître en s'imposant à Castres (10-11). « On a souffert pendant une heure mais on a trouvé une âme dans un collectif », appréciait l'entraîneur adjoint Fabrice Landreau. La pénalité de Jérôme Fillol à trois minutes du terme pourrait peser lourd dans la balance pour les Parisiens, qui disputeront vendredi leur match en retard à Toulon, lanterne rouge quasiment condamnée à la relégation en Pro D2.

Sébastien Bordas