Ils vont faire la Ligue 1 cette saison (10/10): Ben Sahar, l'AJA attend qu'il se réveille

FOOTBALL Avant la reprise du championnat, 20Minutes part à la découverte de ces anonymes qui vont pimenter la Ligue 1...

A.M.

— 

L'attaquant israélien Ben Sahar, en septembre 2010 contre Lyon, à tel Aviv.
L'attaquant israélien Ben Sahar, en septembre 2010 contre Lyon, à tel Aviv. — R.ZVULUN/REUTERS

Samedi, le feuilleton de la Ligue1 reprend avec ses 38 épisodes et ses têtes d’affiches. Mais comme dans tout bon scénario il faut aussi des seconds rôles avec des histoires, des personnalités et des gueules. 20Minutes, a pariés sur dix personnages (joueur, entraîneur ou dirigeant) qui pourraient faire parler d’eux cette saison. Ce vendredi: Ben Sahar (Auxerre).

Le portrait express: C’est l’histoire d’un génie supposé qui a le malheur de signer dans un gros club avant de finir sa formation. C’est l’histoire du futur plus grand joueur israélien de tous les temps, qui fait ses valises à 16 piges pour Chelsea. Et qui écume ensuite les équipes sans talent, de Queens Park Rangers à Portsmouth, en passant par l’Espanyol Barcelone. C’est l’histoire de Ben Sahar, qui joue peut être la dernière carte de sa carrière à Auxerre.

 

Pourquoi il faut le suivre: Parce que le bonhomme devrait bien finir pas se réveiller un jour. Et que l’AJ Auxerre, si la tradition s’y est un peu perdue, sait comment faire pour redonner des couleurs à des types en perte de vitesse (Scifo, Cantona, Blanc, Pedretti…). Et comme l’autre recrue offensive des Bourguignons s’appelle Issam Jemaa, autant dire que Ben Sahar n’a vraiment pas le droit de se louper.

Les éternels espoirs qui doivent confirmer: Ben Sahar ne sera pas seul à l’AJA. Promis à un avenir brillant quand il est sorti du centre de formation du PSG, Rudy Haddad était en train de moisir à Châteauroux avant de décrocher un contrat à Auxerre. Après une saison cradingue à Monaco, Mathieu Coutadeur a misé sur Christian Gourcuff pour se relancer à Lorient. Enfin, Yanis Tafer revient à Lyon après un prêt à Toulouse que l’on qualifiera, pour être magnanime, de médiocre.

Retrouvez les épisodes de notre série sur Jérémy Aliadière, Guillermo Ochoa, Jean-Raymond Legrand, Mbaye Niang, Patrice Carteron, Milan Bisevac, Gérard Bourgoin, Mehmet Bazdarevic et David Astorga.