Mondiaux de natation: Muffat et le relais 4x200 m en lice pour une 3e médaille

NATATION La Française vise une troisième médaille à Shanghai...

© 2011 AFP

— 

Camille Muffat aux Mondiaux de Shangaï, le 24 juillet 2011
Camille Muffat aux Mondiaux de Shangaï, le 24 juillet 2011 — M.SOHN/AP/SIPA

Camille Muffat, déjà double médaillée, est en lice pour une 3e médaille avec le relais 4x200 m libre dames, 7e des séries, qui vise la 3e breloque après l'argent européen et le bronze mondial en petit bassin en 2010, jeudi lors des Mondiaux-2011 à Shanghai.

Muffat a été à la conclusion du relais qui a réalisé sa course en 7 min 55 sec 89. Coralie Balmy s'est élancée la première, suivie de Ophélie-Cyrielle Etienne et Charlotte Bonnet, 16 ans, qui a nagé la première course de ses premiers Mondiaux.

«Tout est jouable»

«Le relais 4x200 m c'est notre meilleure chance de relais chez les filles. Ca fait quelques années qu'on en parle, qu'on avance doucement. Si toutes on essaie de bien se mettre dedans, tout est jouable», a promis Muffat.

Muffat, 21 ans, a glané ses deux premières grandes médailles, toutes deux en bronze, dimanche sur 400 m libre et mercredi sur 200 m libre. Avant de s'élancer sur le relais 4X200 m, elle a prit pars au séries du 100 m libre, une épreuve optionnelle pour la Niçoise qui a signé le 5e chrono (54.35) pour se qualifier pour les demi-finales.

Le stress de Bonnet

La jeune Bonnet, qui s'entraîne avec Muffat à Nice, s'est dit impressionnée, par la compétition mondiale. «C'est que des grands. Ca m'a donné du stress mais du bon stress quand même». Le relais 4x200 m féminin n'est monté qu'une seule fois sur le podium mondial, en 2007 à Melbourne (bronze).

Hugues Duboscq, triple médaillé olympique et double médaillé mondial, a échoué à se qualifier pour les demi-finales du 200 m brasse. Il a fini 23e des séries (2:13.56). «C'était très dur, j'ai senti le pop corn en plein milieu de la course. Et ce n'est pas bon signe quand on arrive à avoir des signes extérieurs comme ça. Les courses individuelles, c'est complètement foiré. Après, il me reste le relais 4 nages où j'espère être à la hauteur», a espéré le Havrais.