Drop de béton entame sa tournée des plages

— 

C'est devenu l'une des institutions de l'été, en Gironde. « On les attend, et il a nous attendent », affirme le coprésident de Drop de béton, Yves Appriou, à propos des jeunes qui participeront à la neuvième édition de la tournée Rugby à la plage. L'association mérignacaise lancera son opération demain au stade nautique de la ville, première des quinze étapes de l'événement.
Le principe est toujours le même : avec le soutien des collectivités, Drop de béton emmène les enfants des cités de la CUB vers les plages et l'arrière-pays du département pour les initier au rugby, en compagnie des touristes rencontrés sur place. « On ne change rien à notre façon de faire, car c'est un concept qui a fait ses preuves. Ça fonctionne toujours très bien, on n'est jamais déçus, assure Yves Appriou. On propose un matériel gonflable attrayant, et le contexte est parfait pour jouer et créer des liens et de la mixité des publics, qui est notre priorité. »
Cette année encore, avec 200 à 250 participants attendus à chaque étape, la tournée Rugby à la plage devrait toucher plus de 3000 jeunes, sensibilisés aux valeurs du rugby et possiblement tentés de poursuivre l'expérience, de retour chez eux. « C'est difficile de mesurer cet impact, reconnaît Yves Appriou. Mais l'idée est effectivement de les guider vers le club de leur ville. On espère faire naître des vocations. » R. B.

Deux nouvelles étapes loin de l'océan

En plus des étapes habituelles sur le Bassin d'Arcachon et dans le Médoc, la tournée Rugby à la plage s'installera pour la première fois cette année à Eysines et à Sainte-Foy-la-Grande. Autre nouveauté : le comité départemental de natation, qui prend lui aussi la route tout l'été, s'associera aux activités de Drop de Béton à Andernos, Lanton et Soulac.