« Il a manqué de l'unité à Annecy »

— 

Martin Fourcade
Biathlète, présent hier avec

la délégation française à Durban.
Vous attendiez-vous

à ce que le résultat soit si sévère pour Annecy (7 voix sur 95) ?
Non, pas du tout. C'est un peu le choc. Il y a des gens très déçus. Il faudra apprendre de cet échec pour la suite. A Durban, l'ambiance était bonne, tout le monde était derrière la candidature dans le clan français. Et je crois que ça n'a pas été le cas à un moment. Il a manqué cette unité, le fait que tout le monde avance dans le même sens.
Quel souvenir gardez-vous

de Pyeongchang, où vous avez disputé des Mondiaux en 2009 ?
Pas un grand souvenir… Ce n'est pas un endroit qui a une culture des sports d'hiver. A eux de la créer. En fait, il y a une culture des sports de glace, oui. Mais pas des sports de neige. Si le CIO leur a donné les Jeux, c'est qu'ils avaient quand même un bon dossier.
Serez-vous encore sur le circuit

en 2018, à 29 ans ?
J'espère. Il n'y a pas de mauvais endroit pour être champion olympique. Même si ça aurait été un rêve de finir à Annecy…Recueilli par R. S.