« Yannick et Camille sont à 100 % »

Recueilli par Jean christophe MAGNENET

— 

Pellerin est également entraîneur de l'équipe de France.
Pellerin est également entraîneur de l'équipe de France. — J.C. MAGNENET/ ANP / 20 MINUTES

Entraîneur des nageurs de l'Olympique Nice natation dans la capitale azuréenne comme au sein de l'équipe de France, Fabrice Pellerin sera évidemment sur le bord des bassins à Shanghai, du 24 au 31 juillet prochains, pour les championnats du monde 2011. Avant de décoller pour l'Asie, via Paris, le coach d'Agnel et Muffat a donné de bonnes nouvelles de ses nageurs.

Comment va se dérouler

la dernière ligne droite avant la compétition ?
Il va y avoir tout d'abord un temps d'adaptation au climat, et pour encaisser le décalage horaire. Il y aura ensuite une alternance repos-travail pour rester en forme sans se fatiguer. C'est comme aiguiser un couteau : on affine la lame sans la casser.

Yannick Agnel est-il

bien remis de son

infection pulmonaire ?
Oui, il est opérationnel depuis quelques semaines, et dans de bonnes dispositions, comme il l'a montré au dernier Open de Paris.

Sera-t-il aligné sur

le relais, finalement ?
Yannick est dans un cas de figure particulier. En 48 h, il risque de nager sept épreuves, avec peu de temps de récupération. Il est légitime que l'on soit tenté de faire un choix, sinon on risque de tout perdre. D'autant qu'en relais, c'est l'équipe de France qui est sélectionnée, pas les nageurs… Cette polémique n'a donc pas lieu d'être.

Camille Muffat

a quel objectif ?
Aller à la pêche aux médailles. Elle a une bonne confiance en elle.

Charlotte Bonnet va du

haut de ses 16 ans disputer

ses premiers Mondiaux.

Pas trop de stress ?
Non, elle se fait une joie d'y aller. Cette qualification, elle y travaille depuis le mois de septembre. Elle va faire un crochet en Serbie ce week-end pour disputer le championnat européen junior. Elle va du coup passer en quelques jours du statut de leader de sa catégorie à celui de jeune bleue.