LE TLM POURSUIT SA RECONSTRUCTION

FRANçOIS LAUNAy

— 

Le temps des vaches maigres continue à Tourcoing. Depuis un été 2010 meurtrier, où un déficit de 240 000 € avait été mis à jour, le TLM est toujours convalescent. La saison prochaine, le club nordiste repartira avec un budget une nouvelle fois en baisse (de 1,6 à 1,45 million d'euros). La faute à la crise économique et au départ de partenaires privés « Objectivement, aujourd'hui, on n'est pas dans une époque avec de grosses rentrées financières. Le sport de haut niveau se joue aussi là dessus. On a par exemple un million d'euros de moins par rapport à Tours, le meilleur club français », explique Thierry Fortané, le président du TLM. Du coup, comme l'an passé, les ambitions nordistes resteront limitées.

Confiance aux jeunes aspirants
Car l'époque où Tourcoing faisait partie des meilleurs clubs français est bel et bien révolue. Neuvièmes la saison dernière, les hommes de Paulinho tenteront cette fois-ci d'accrocher au moins le wagon des play-offs. « On voudrait terminer dans les huit premiers. On a raté de peu les play-offs la saison passée. Cette année, avec un peu plus de qualité et moins de blessures, on peut y arriver. Déjà, on aura des spécialistes à chaque poste. Et avec huit contrats professionnels dans le groupe, l'ossature semble plus complète », poursuit Fortané. Reste que, faute de moyens astronomiques, le club devra continuer à faire confiance à ses jeunes aspirants. Une base sur laquelle le TLM compte d'ailleurs s'appuyer pour retrouver un jour ses heures de gloire. « D'ici deux-trois ans, ils arriveront à maturité. On est dans une phase de reconstruction. Il faut parfois accepter de prendre du recul. Au club, on a une double ambition : retravailler sur le fond pour avoir les moyens de hautes ambitions tout en se maintenant au plus haut niveau national pour garder du spectacle dans notre salle », souhaite le président tourquennois. Le seul moyen de sortir de la galère dans laquelle le club s'est installé depuis un an.

tourcoing a bouclé son recrutement

Officialisée vendredi, l'arrivée d'Alexandre Gaumont Casias, un international canadien en provenance de Beauvais, marque la fin du recrutement du TLM. Le réceptionneur attaquant rejoint le pivot Jovica Simovski (Sète), le passeur Jonathan Winder (Salonique) et le réceptionneur Jason Jablonsky (Olympiakos). A noter aussi le retour au club du jeune aspirant Yacine Louati.