N'Koulou vole la vedette aux Merlus

sandrine dominique

— 

Morgan Amalfitano, Nicolas N'Koulou et Jérémy Morel ont été présentés hier au centre Robert Louis-Dreyfus.
Morgan Amalfitano, Nicolas N'Koulou et Jérémy Morel ont été présentés hier au centre Robert Louis-Dreyfus. — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

Petit retard à l'allumage, hier, au centre Robert Louis-Dreyfus pour la reprise marquée par la présentation des nouvelles recrues : Morgan Amalfitano et Jérémy Morel. C'est qu'aux deux ex-Lorientais est venu se greffer Nicolas N'Koulou. Un accord entre Monaco et l'OM était intervenu mardi dans la soirée et le jeune défenseur central (21 ans) était donc attendu dans la matinée pour signer son contrat de quatre ans. Le trio devrait d'ailleurs être bientôt rejoint par Alou Diarra, puisqu'un accord a été trouvé hier soir avec les Girondins de Bordeaux (voir ci-dessous).

Deschamps décisif dans sa venue
En attendant, c'est bien le Monégasque qui a été l'objet de toutes les sollicitations hier. Contrairement aux deux Merlus, âgés respectivement de 26 et 27 ans, et qui sont déjà expérimentés, l'international camerounais est un joueur d'avenir. Mais la valeur n'attend pas le nombre des années. « Des joueurs de 20 ou 21 ans peuvent déjà avoir la maturité que certains n'auront jamais à 30 ans, confie l'entraîneur Didier Deschamps. Lui, il a démontré ses qualités à Monaco et en équipe nationale dès 19 ans. Pour moi, l'important, c'est l'équilibre entre les deux par rapport aux exigences de l'OM. Ce qui m'intéresse, c'est la qualité du joueur mais aussi la mentalité, l'état d'esprit et là, il y a les deux. C'est un joueur avec un gros potentiel. »
Un potentiel qui subitement a sauté aux yeux de l'Olympique Lyonnais qui est venu surenchérir au dernier moment pour tenter d'enrôler le défenseur. Mais les discussions entre le Lion Indomptable et Deschamps ont pesé dans la balance lors du choix final. « On a bien échangé et discuté avec l'entraîneur (Didier Deschamps) qui m'a dit que j'allais progresser ici et j'ai choisi l'OM. »
Sans remords d'avoir écarté l'option lyonnaise ? « J'ai essayé de peser le pour et le contre entre les deux clubs, j'avais la possibilité de jouer la Ligue des champions des deux côtés [Lyon n'est qu'au tour préliminaire]. Maintenant, je découvre l'OM. Je m'attends ce ce que ce soit dur. A moi d'être fort mentalement. » Car comme l'annonce Deschamps, Nicolas N'Koulou « va changer de galaxie » à Marseille.