Trois suspects déférés pour escroquerie dans l'affaire du Stade Français

Reuters
— 

Trois personnes interpellées dans l'affaire du club de rugby du Stade Français ont été déférées vendredi pour escroquerie en vue de leur présentation à un juge d'instruction. Les dirigeants du club ont porté plainte pour escroquerie à l'encontre de la Facem, une fondation canadienne d'aide à l'enfance présentée comme le futur repreneur du club parisien et qui lui avait promis 12 millions d'euros.  A nouveau convoqué par la Direction nationale d'aide, de contrôle et de gestion (DNACG), il a jusqu'à lundi pour combler son déficit, estimé à plus de cinq millions d'euros, et présenter un budget prévisionnel viable.