Ligue 1: Al-Jazira va créer une chaîne dont Charles Biétry sera le directeur

FOOTBALL La nouvelle chaîne, lancée entre janvier et août 2012, diffusera certains matchs de Ligue 1, mais pas seulement...

Avec Reuters

— 

Charles Biétry, à la Halle Carpentier, à Paris, le 2 décembre 2010, lors du combat entre Jean-Marc Mormeck et Timur Ibragimov.
Charles Biétry, à la Halle Carpentier, à Paris, le 2 décembre 2010, lors du combat entre Jean-Marc Mormeck et Timur Ibragimov. — REAU ALEXIS/SIPA

Al-Jazira, qui vient de décrocher des droits pour diffuser des rencontres de Ligue 1 de football, va lancer dans les mois à venir une nouvelle chaîne francophone dédiée exclusivement au sport, a annoncé jeudi Nasser al-Khelaifi, le président d'Al-Jazira Sport.

Reste à savoir quel sera le montage finalement retenu pour le lancement de la chaîne et notamment son mode de diffusion. Lundi, un porte-parole de France Télécom a déclaré à Reuters qu'Al-Jazira avait manifesté son intérêt pour Orange Sport, l'une des chaînes payantes de l'opérateur télécoms.

Le président d'Al-Jazira Sport n'a pas écarté cette possibilité, tout en disant regarder d'autres options. Un partenariat avec CFoot, la chaîne que la LFP prévoit de lancer sur la TNT payante, fait également partie des scénarios évoqués. La réglementation française prévoit cependant en théorie qu'un groupe étranger ne peut pas contrôler plus de 20% d'une chaîne diffusée en hertzien.

Biétry, directeur de la nouvelle chaîne

Nasser al-Khelaifi a par ailleurs indiqué qu'il comptait rencontrer dans les jours à venir l'ensemble des opérateurs susceptibles de distribuer la chaîne. Le groupe a d'ores et déjà recruté le journaliste Charles Biétry, qui devrait quitter L'Equipe TV. «J'ai piloté le dossier et je vais diriger la chaîne», a dit ce dernier à des journalistes à l'issue de la conférence de presse.

Charles Biétry s'est employé à rassurer sur les intentions d'Al-Jazira en France après les interrogations exprimées par des responsables politiques, dont la ministre des Sports, Chantal Jouanno. «Nous ne voulons pas apparaître comme des conquistadors (...) venant bouleverser tout le marché», a-t-il assuré, en ajoutant que la candidature du groupe qatari ne constituait en rien «une déclaration de guerre» à Canal+.

Al-Jazira, dont les dirigeants de la LFP ont salué l'originalité de l'offre, devrait diffuser sur sa future chaîne des matches de Ligue 1 le vendredi soir et le dimanche à 14h. La nouvelle chaîne devrait être lancée «entre janvier (2012, NDLR) et le début du prochain championnat», selon Biétry.

L'ombre de l'Elysée?

Prié de dire si le groupe qatari pourrait candidater pour les quatre lots qui n'ont pas été attribués par la LFP faute de prix suffisants, Charles Biétry a répondu qu'il pourrait se montrer intéressé par des éléments des lots 6 et 9. La chaîne devrait également ouvrir son antenne à d'autres sports, a précisé le journaliste, qui a assuré avoir déjà reçu plusieurs appels de fédérations sportives.

Interrogé sur la simultanéité de l’achat du PSG et d’une partie des droits télé de la L1, Nasser al-Khelaifi, qui est aussi le président de QSI, a réfuté toute idée de prise de contrôle programmée. «Il n'a jamais été question de tout acheter en même temps», a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse convoquée moins d'une heure après la présentation par la Ligue de football professionnel (LFP) des résultats de son appel d'offres. «Nous avons simplement saisi les opportunités qui se sont présentées», a-t-il ajouté, en soulignant que les discussions sur le PSG étaient en cours depuis plus d'un an alors que le projet de chaîne était «très très récent».

Selon plusieurs médias, la décision d'Al-Jazira de participer à l'appel d'offres est à remettre dans le contexte des bonnes relations qu'entretient l'émirat du Qatar avec Paris. Prié de dire si des contacts avaient eu lieu avec l'Elysée, Nasser al-Khelaifi a botté en touche en répondant qu'il souhaitait parler de sport et non de politique.