Hilali en appelle aux actionnaires minoritaires du RCS

— 

Jafar Hilali n'en est pas à une contradiction près. Hier, à la sortie de son audition devant la Direction nationale de contrôle de gestion, le président strasbourgeois a appelé les actionnaires minoritaires « à céder leur compte-courant à hauteur d'1 million € afin d'équilibrer le budget [2010-2011] », rapporte l'équipe de France 3 Alsace présente devant la Ligue à Paris. Lui s'engage à abandonner le sien de 3,4 millions €.
« Nous n'allons pas lui sauver la mise en abandonnant notre compte-courant, annonce Dominique Pignatelli, l'un des actionnaires minoritaires. D'autant que c'est sa gestion calamiteuse qui nous a conduits à cette situation désespérée. » Et Pignatelli de citer la plus-value bradée sur le récent transfert de Gameiro de Lorient au PSG ou les départs libres de joueurs de valeur.
La DNCG ne s'est pas prononcée, hier, mais devrait rendre son verdict sous peu. « Ce sera rétrogradation minimum en CFA peut-être plus », a reconnu Hilali. Il fera appel de cette décision pour qu'un hypothétique repreneur puisse présenter un nouveau budget le 30 juin. Car après un énième « râteau » adressé à Frédéric Sitterlé, mardi, Hilali espère toujours vendre. A ses conditions. Lui ne remettra plus d'argent, le repreneur devra garantir un budget de 2 millions € devant la DNCG pour que le club évolue en National en 2011-2012. Si ce n'était pas le cas, le club cesserait ses activités au 30 juin. La ville de Strasbourg et l'Association support du Racing planchent sur un plan de sauvetage.F. H.

Le Racing concerné par la Coupe de la Ligue

Demain, les 1er et 2e tours de la Coupe de la Ligue seront tirés au sort. Malgré le flou qui entoure son avenir, le RCS, au titre de son actuel statut pro, est en lice aux côtés de trois autres équipes de National et des vingt clubs de L2.