« l'impression d'avoir 15 ans ! »

Recueilli par David Phelippeau

— 

Aurélie Bonnan, la nouvelle joueuse de Nantes Rezé, a débuté, samedi dernier, en Pologne, les championnats d'Europe avec l'équipe de France. Une première pour l'intérieure de 28 ans.

C'est une première pour vous ?
Non officiellement il y a deux ans, le sélectionneur Pierre Vincent m'avait demandé de venir car il manquait des joueuses. Je savais que j'y allais pour être sparring-partner. Mais je n'avais jamais eu la chance d'être dans les douze. J'avais d'ailleurs fait une croix sur l'équipe nationale.

Quelle a été votre réaction à l'annonce des douze ?
Énormément de joie et de fierté. Tout de suite, j'ai pensé à mes proches qui croient en moi. Cela a été une grande surprise car c'est ma première compétition officielle en Bleu à bientôt 28 ans. Ce n'était même plus envisageable pour moi. C'est une récompense de ma saison à Mondeville mais, pour moi, c'est surtout une récompense de ma carrière. Je joue en professionnel depuis l'âge de 15 ans. D'ailleurs, quand on m'a annoncé ma sélection, j'avais l'impression d'avoir 15 ans !

Tout autre chose, pourquoi avoir choisi le NRB ?
Le choix a été facile car je savais que je ne restais pas à Mondeville. Au niveau de la qualité de vie, de la qualité de l'équipe et de l'entraîneur, c'était très positif. Cela faisait plaisir à ma famille (dans les Landes) que je me rapproche un peu. Je me suis posé des questions car Basket Landes me voulait mais en pesant le pour et le contre, j'ai préféré le Nantes Rezé basket.

Votre ambition au NRB ?
Je viens ici pour jouer au moins le top 4. Avec les recrues, l'expérience de Aubert, le talent de la petite Basque (voir ci-dessus) entre autres, il y a une belle équipe. Il n'y a pas de raisons qu'on ne fasse pas une belle saison.

Basque blessée

La jeune ailière du NRB Florine Basque (19 ans) s'est blessée au genou en tournoi avec l'équipe de France (U19). Sa saison est compromise avec le NRB. Elle passe une IRM samedi prochain.