Gilbert Stellardo passe la main

J. C. MAGNENET

— 

L'OGC Nice change de patron. Gilbert Stellardo, président, et Patrick Governatori, directeur général du Gym, seront cet après-midi au côté de Jean-Pierre Rivère dans les locaux du club, pour officialiser l'arrivée de ce dernier au sein du capital de la SASP (société anonyme professionnelle). Le chef d'entreprise niçois devrait donc devenir actionnaire majoritaire à la place de Gilbert Stellardo, et prendre les rênes du club de football niçois en injectant de l'argent frais. « Un protocole d'accord a été signé et douze millions d'euros vont être apportés », annonçait hier Gilbert Stellardo.
De quoi donner un nouveau souffle aux Aiglons ? « Attention à ne pas s'enflammer », prévient José Boetto, président du Club des supporters (CDS 1947).

Prudence des supporters
« On en a tellement vu avec le Gym, qu'il ne faut pas se réjouir trop vite », rappelle le dirigeant. « C'est bien qu'un Niçois s'engage pour le club mais il faut voir quelles sont ses ambitions », juge également José Boetto, qui espère « ne plus voir le club se cantonner à jouer le maintien en Ligue 1. »
« Cette arrivée d'argent va faire du bien au club, mais il ne faut pas croire que cela va tout changer », complète un autre fou du Gym, Renaud. « Le budget ne sera malgré tout pas mirobolant : il faudra faire avec et reprofessionnaliser la structure du club », selon lui.
« La priorité sera de remplir les tribunes du stade et cela passe inévitablement par de bons résultats ! », avance le président du club de supporters ARN, Julien.

Des fans actionnaires
Ce changement au sein de l'actionnariat de l'OGC Nice permet aux supporters de ressortir des cartons un vieux dossier. « Regrouper des supporters au sein d'une association pour prendre une part, même toute petite, du capital, pour pouvoir être représentée à l'assemblée générale », expliquent des supporters. Une opération qui ne pourrait voir le jour qu'avec l'aval du nouvel homme fort du Gym, Jean-Pierre Rivère.