Basket - Jean-Luc Monschau : «Arriver en bonne forme physique»

©2006 20 minutes

— 

Vous allez affronter la SIG pour la sixième fois en un an, demain à Dijon, en quart de finale de la Semaine des As. Est-ce un avantage ou un inconvénient ?

Ni l'un ni l'autre, car la réciprocité est vraie dans les deux sens. Si c'est un avantage pour nous, ça l'est aussi pour Strasbourg. La saison passée, nous les avions battus en quarts de finale des As (73-82) avant de remporter la compétition. La SIG avait pris sa revanche en finale du Championnat (68-72). J'espère que ce ne sera pas notre dernière confrontation. Cela signifierait que les deux équipes se sont qualifiées pour les play-offs de la Pro A..

Vous êtes le tenant du titre. Existe-t-il une recette pour vaincre aux As ?

Non, sinon nos prédécesseurs Pau et Dijon auraient déjà récidivé. Le plus important est d'arriver en bonne forme physique et d'avoir un peu de réussite. Ce qui n'est pas notre cas, car nous serons la seule équipe à nous présenter avec un blessé, notre ailier Tariq Kirksay, qui est le joueur le plus complet de Pro A.

Recueilli par Jérôme Sillon