Coupe UEFA : Le Racing aime décidément l'Europe

©2006 20 minutes

— 

Catastrophique en Ligue 1 (19e avec 2 victoires en 26 journées), le Racing a confirmé son bon comportement en Coupe UEFA hier, en s'imposant à Lovetch (0-2).

Ce succès en Bulgarie permet au groupe de Jacky Duguépéroux d'entrevoir une qualification pour les 8es de finale, avant le match retour jeudi prochain, à la Meinau.

Le résultat final est somme toute logique.

Dès la 3e minute, l'attaquant strasbourgeois Kévin Gameiro, remis de son entorse à la cheville droite, offrait un caviar à Ulrich Le Pen.

L'ailier alsacien n'avait plus qu'à conclure devant le but vide (0-1).

Quelques coups francs de Jean-Philippe Caillet (13e et 55e) et un penalty de Milivoje Novakovic repoussé par Nicolas Puydebois (78e) donnaient l'illusion d'une rencontre équilibrée.

Mais le second but inscrit par Amara Diané, sur un mauvais renvoi de la défense bulgare, concrétisait la domination alsacienne (0-2, 83e).

Une juste récompense pour le RCS, qui avait tenté une quinzaine de tirs – dont la moitié cadrée – en direction des buts de l'immense gardien (2 mètres) Vitomir Voutov.

Le Racing poursuit ainsi sa belle aventure européenne, ponctuée de 5 victoires et 2 nuls.

« ça fait du bien, soulignait Marc Keller, le directeur du club alsacien.

On n'est qu'à la mi-temps de ce tour, mais on peut aborder le retour avec confiance.

On a bénéficié de circonstances plus favorables qu'en Championnat, mais on a mérité cette victoire.

On aurait même pu l'emporter plus largement.

» François Namur .