Lyon a perdu de sa superbe

©2006 20 minutes

— 

Avec 14 points d'avance sur son premier poursuivant au soir de la 22e journée de Ligue 1, l'Olympique Lyonnais semblait invulnérable.

Un mois plus tard, le champion de France en titre a moins fière allure.

« Si on continue comme cela, on va se faire rattraper.

En ce moment, on lutte pour prendre des points », met en garde le gardien Grégory Coupet.

Son avance sur Bordeaux s'est réduite de moitié (l'OL compte toutefois un match en moins) en quatre journées, prouvant que même le pléthorique effectif rhodanien pouvait être amoindri.

Une défense entière (Caçapa, Abidal, Monsoreau et Reveillère) était absente lors du match nul à Lens (1-1) samedi, ce qui ne semble pourtant pas chagriner Gérard Houllier.

« Je suis satisfait du rendement de la défense étant donné les problèmes actuels.

En revanche, j'attends plus de nos attaquants », assure ainsi l'entraîneur lyonnais.

Un message directement adressé au géant norvégien John Carew, muet depuis deux mois, et au Brésilien Fred, dont le dernier but remonte au 14 janvier.

Comme à Lens, où Wiltord a égalisé dans les arrêts de jeu, Lyon s'est désormais fait une habitude d'inscrire des buts vitaux dans les dernières minutes.

« Ce n'est pas la première fois que nous attendons d'être menés avant de hausser notre niveau de jeu », rappelle Coupet, bien conscient que cette dangereuse habitude pourrait coûter cher face à une formation comme le PSV Eindhoven, dans une semaine, lors des 8es de finale de la Ligue des champions.

Gaël Anger .

nationalité Présent depuis cinq ans en L1, Caçapa devrait bientôt obtenir la double nationalité franco-brésilienne, tout comme Juninho. Cris, dont l'épouse est portugaise, pourrait également libérer trois places extra-communautaires prochainement.