Chauvin n'oublie pas le passé

— 

« C'est un immense bonheur. » Jeudi, sur le site officiel du FCN, Landry Chauvin n'a pas dissimulé sa joie d'être devenu le nouvel entraîneur. Un nouveau coach obnubilé par le passé : « Je me rappelle que je venais picorer à la Jonelière les séances de Raynald Denoueix, explique l'ex technicien de Sedan et de Rennes. Le cœur du club c'est la formation. » Il aura comme adjoint Bruno Baronchelli. « Il connaît la maison jaune. C'est important pour véhiculer l'identité nantaise. » Un discours qui devrait plaire aux supporters.