Le maintien de l'OGC NICE toujours incertain

JEAN CHRISTOPHE MAGNENET

— 

Mouloungui a réussi le doublé.
Mouloungui a réussi le doublé. — J.C. MAGNENET / ARCHIVES ANP / 20 MINUTES

Rien n'est joué... mais les Aiglons ont mis toutes les chances de leur côté. En terrassant le FC Lorient ce samedi soir (2-0) au stade du Ray, l'OGC Nice a gravi une nouvelle marche vers le maintien en Ligue 1. Deux buts signés Eric Mouloungui devant les supporters niçois, mobilisés pour ce dernier match à la maison, ont permis de faire la différence. Le Rouge et Noir n'a guère attendu pour annoncer la couleur : dès la 28e seconde de jeu, l'attaquant trompe le portier merlu du plat du pied gauche.
Seize minutes plus tard, c'est Didier Digard qui le sert en profondeur pour un nouveau duel avec le gardien Breton, soldé par un second but. De quoi sonner les joueurs de Christian Gourcuff.

Verdict à Valenciennes
Avec cette victoire, le Gym affiche 46 points au compteur et figure dorénavant à la 14e place du classement de Ligue 1. L'OGC Nice n'est malgré tout pas encore assuré de rester parmi l'élite du football français la saison prochaine. Tout se jouera dimanche soir, au cours de la dernière journée du championnat. Un match nul face à Valenciennes suffirait aux Aiglons pour assurer le maintien en Ligue 1.

L'AS Monaco sur le fil du rasoir
Pour les Nordistes, la victoire est en revanche impérative pour se mettre à l'abri. Cette fin de saison se jouera également sur le fil pour l'AS Monaco, qui affrontera au même moment l'Olympique Lyonnais... et doit impérativement gagner pour ne pas sombrer.

Du monde au Ray

Avec 10 366 spectateurs en tribunes, ce dernier match à domicile joué samedi soir restera comme l'un des mieux suivis à Nice sur l'ensemble de ce championnat 2010-2011. Le stade du Ray compte un peu plus de 17 000 places.