Foot - L1: C'est le moment de creuser l'écart

©2006 20 minutes

— 

Une chance à ne pas laisser passer. Demain, les Dogues accueilleront Le Mans (6e), lors de la 29e journée de L1. « C'est dans la période février-mars que les écarts se creusent », convient Claude Puel, l'entraîneur nordiste. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la période semble fertile pour le Losc. Les coéquipiers de Mathieu Bodmer ont ainsi rapporté six points de leurs deux déplacements successifs à Monaco (0-1), dimanche, et à Saint-Etienne (0-2), huit jours plus tôt.

Il est maintenant temps pour les Lillois (3es) de ramasser ce qu'ils ont semé. Devant eux, Bordeaux (2e) ne compte plus que six longueurs d'avance, tandis que derrière, Auxerre (4e) n'en a qu'une seule de retard. Mais Girondins et Bourguignons jouent ce week-end à l'extérieur, respectivement à Sochaux et à Troyes. D'où la consigne de l'attaquant Peter Odemwingie : « Il faut faire carton plein à domicile ! » Un objectif ambitieux au regard des dernières prestations du Losc au Stadium et du calendrier à venir : dans quinze jours, Marseille rendra visite aux Nordistes (31e journée), suivi par Auxerre (33e journée), Bordeaux (35e journée), et enfin Lyon (37e journée). Que des concurrents directs pour l'Europe, voire le titre. « Nous ne nous sommes pas fixé de limite en Championnat. On veut être le plus haut possible dans la hiérarchie et on fera les comptes à la fin », explique Laurent Roussey, l'entraîneur adjoint. Des limites qu'il faudra repousser sans Jean II Makoun et Kader Keita, suspendus pour la réception des Sarthois.

Antoine Maes