Foot - L1: Ne pas prendre le bouillon dans le Chaudron

©2006 20 minutes

— 

A la reconquête de son public. Dimanche soir (20 h 45), à l'occasion de la 29e journée de Ligue 1, les Canaris (14es) rendront visite à une équipe de Saint-Etienne (13e) rarement maîtresse en sa demeure depuis le début de l'année. En quatre rencontres, les hommes d'Eli Baup, l'entraîneur des Verts, ont encaissé trois défaites pour un seul maigre nul face à Troyes (1-1), le 4 janvier dernier. Une bien mauvaise série qui donne des idées au latéral gauche ligérien Franck Signorino. « Si on les fait douter dès le début de match, le public pourrait vite se mettre à siffler. »

Mais le FC Nantes, qui n'a gagné que trois rencontres sur treize à l'extérieur en Championnat, a-t-il les moyens de bousculer les Verts ? « On sait que l'on est en dessous sur le plan physique, reconnaît avec lucidité le capitaine Mickaël Landreau. Athlétiquement, Saint-Etienne est de la trempe de Lille ou du Paris Saint-Germain. » Plus préoccupant encore, cette saison, – hormis un succès à Rennes (0-3) en août dernier, les Canaris n'ont jamais été très inspirés chez une équipe mieux classée. « On nous critique sur ce point. A nous de prouver le contraire », lâche Signorino. Un élan d'optimisme partagé par Landreau. « On manque de match référence à l'extérieur. Il nous faut une grosse victoire hors de nos bases. » Pour cette rencontre, les Stéphanois seront privés des défenseurs Vincent Hognon, Bruno Basto et Alaedinne Yahia, blessés. Côté nantais, les défenseurs Mauro Cetto (cuisse droite) et Nicolas Savinaud (écartement des orteils) sont incertains. En revanche, le milieu gauche Aurélien Capoue sera de retour de suspension.

David Phelippeau