Le « H » a son destin européen en main

David phelippeau

— 

L'ailier espagnol Valero Rivera  et ses coéquipiers ne sont plus très loin de la Coupe des Coupes.
L'ailier espagnol Valero Rivera et ses coéquipiers ne sont plus très loin de la Coupe des Coupes. — F. Elsner / 20minutes

Le HBC Nantes est un peu dans la peau d'un joueur de tennis qui a trois balles de match… « On ne doit pas trembler maintenant, explique le capitaine Rock Feliho. A trois journées de la fin, on est obligés d'y aller ! » Comprenez en Coupe d'Europe. Les Nantais, 5es de LNH, sont sur l'autoroute de l'Europe (voir l'encadré ci-joint). Leur présence sur la scène européenne serait historique. « A nous de mettre un dernier coup de collier, poursuit Feliho. Les matchs qui nous attendent (à Paris, contre Nîmes et à Dijon) sont sans doute plus dur que les matchs à domicile contre des grosses équipes… »
Et pour cause, ce soir, à Coubertin, « Paris joue sa vie, le match de sa dernière chance », selon l'ex… Parisien Thierry Anti. Le club de la capitale est pour l'heure lanterne rouge de LNH avec trois points de retard sur le premier non relégable Nîmes. « S'ils perdent, c'est terminé pour eux », continue le coach nantais, qui malgré ses quatre années passées là-bas ne fera aucun sentiment. C'est vraiment un match à fort enjeu pour les deux équipes. » Une rencontre pour laquelle les Nantais sont favoris. Les hommes de Thierry Anti, au-delà de leur classement, en imposent actuellement. Ils restent sur sept victoires sur les neuf derniers matchs.
« Tout roule pour nous, résume Feliho. On a de plus en plus les cartes en mains. Depuis Chambéry, il s'est passé un truc. Tout le monde s'est mis à rêver de l'Europe après ce match… » Comme si, ce soir-là, des barrières, des tabous avaient volé en éclats.
« On va voir si on est capables d'assumer notre statut de favori, reconnaît l'ailier Frédéric Dole. Car le club est amené à grandir. Ce statut, on risque donc de l'avoir de plus en plus. » Un passeport pour l'Europe en fin de saison ferait effectivement entrer le « H » dans le cercle des cadors français.