Floyd Landis, de l'ombre au soleil

©2006 20 minutes

— 

C'est par un prologue de seulement 4,8 km dans les rues d'Issy-les-Moulineaux que débutera dimanche « la Course au soleil », première grande épreuve par étapes de la saison. Si le champion du monde Tom Boonen vient surtout préparer Milan-San-Remo, Floyd Landis ne fera pas le déplacement pour rien. « Paris-Nice est l'une des courses les plus importantes de la saison », affirme d'emblée l'Américain, qui vient de remporter à domicile le tout nouveau Tour de Californie.

Longtemps cantonné dans le rôle de « gregario » de Lance Armstrong, Landis, porteur du maillot or lors du Tour d'Espagne 2004, vole de ses propres ailes depuis deux saisons au sein de l'équipe Phonak. A bientôt 31 ans, il rêve de succéder à son compatriote Bobby Julich, vainqueur à l'arraché devant la perle espagnole Alejandro Valverde. Tous deux s'annoncent comme les plus sérieux rivaux de Landis. « Floyd marche très bien en ce moment, mais le parcours, sans grand contre-la-montre, ne devrait pas l'avantager », prévient toutefois le manager de Phonak, John Lelange. « Je vais aborder la course au jour le jour et donner le meilleur de moi-même », promet en tout cas le coureur américain. Sébastien Bordas

invités Directeur du Tour de France, Christian Prud'homme a annoncé hier le nom des deux équipes invitées pour l'édition 2006. La formation française Agritubel, qui compte dans ses rangs Juan Miguel Mercado et Benoît Salmon, a été retenue, tout comme les Espagnols de Comunidad Valenciana, emmenée par Ruben Plaza.