La cote de Fabien Barthez en baisse

©2006 20 minutes

— 

Avant le match face à la Slovaquie, Grégory Coupet regrettait que le sélectionneur n'ait pas encore choisi le gardien de but titulaire pour la prochaine Coupe du monde. Plébiscité par la presse et le public dans les récents sondages, le portier lyonnais a pourtant marqué des points sans jouer, mercredi soir. Titularisé, Fabien Barthez s'est fait siffler par une partie du Stade de France. Evoquée dans un premier temps, la proximité du duel entre le PSG et l'OM en L1 semble peu probable pour expliquer ce comportement. Impuissant sur les deux buts encaissés, rarement mis à contribution, le Marseillais ne fait plus l'unanimité, tant sur le terrain qu'en dehors. « C'est un peu comme ça tous les week-ends. Il faut faire avec, relativise le gardien marseillais. Les buts sont allés très vite, il faut que je les revois, mais on connaît la date du match le plus important... »

Les cadres de l'équipe de France sont en tout cas montés au créneau pour dénoncer ces sifflets. « C'est évidemment dommage que l'on siffle un joueur de l'équipe de France », regrette Henry. « J'ai très mal pris ces sifflets, je trouve ça scandaleux. Ils oublient la carrière formidable de Fabien », conclut Raymond Domenech, plus décidé que jamais à attendre le mois de mai pour désigner son nº 1. Gaël Anger

gardiens « J'ai une idée de base mais cela n'est pas figé », a confié hier Raymond Domenech au sujet du choix du gardien titulaire. Bruno Martini, responsable des gardiens, devra « les épier et tout disséquer ».