NBA/Playoffs: La fin du règne des Los Angeles Lakers précipite la chute de Phil Jackson

BASKET Le légendaire coach des Lakers ne devrait plus diriger l'équipe...

A.M.

— 

Phil Jackson, le coach des Los Angeles Lakers, le 8 mai 2011, à Dallas.
Phil Jackson, le coach des Los Angeles Lakers, le 8 mai 2011, à Dallas. — T.Gutierrez/AP/SIPA

A 65 ans, il n’avait de toute façon plus assez de doigts pour enfiler les bagues de champion NBA. La défaite des Los Angeles Lakers, dépecés par les Dallas Mavericks (4-0), met un terme à la plus belle carrière de coach de toute l’histoire de la NBA. Onze fois titré sur un banc (six fois avec les Bulls de Jordan, 5 fois avec les Lakers de Bryant),  le maître va quitter le grand cirque US. «Tous mes espoirs et toutes mes aspirations sont pour que ce soit le dernier match que je coache», a expliqué le «Maître Zen» sur le site de la NBA en conférence de presse d’après-match.

«Vous ne pourrez plus taper sur ce type maintenant»

Il va donc quitter la scène, juste après avoir écopé d’une amende de 35.000 dollars de la Ligue pour avoir critiqué les arbitres. Souvent en bisbille avec une NBA qui l’a si souvent fait roi, Phil Jackson n’a pas pu s’empêcher de citer Richard Nixon au moment de tirer sa révérence. «Vous ne pourrez plus taper sur ce type maintenant», s’est marré celui qui a aussi récolté deux titres comme joueur.

«Des jeunes coachs méritent leur chance»

Mais comme il a obstinément refusé d’affirmer clairement qu’on ne l’y reprendrait plus, on ne peut s’empêcher de se dire qu’on le reverra un jour sur les parquets. D’autant qu’il a déjà quitté la NBA deux fois (en 1998 et en 2004), à chaque fois pour mieux y revenir. Mais cette fois, il semble bien que le démon du jeu ne le reprendra plus. «Il y a des jeunes coachs qui arrivent, et ils méritent leur chance, alors que moi j’ai eu beaucoup de chance pendant vingt ans avec les gênes du coaching», promet Phil Jackson. Cette fois, le maître semble donc être parti pour toujours.