Tafer, aux prêtés absents

— 

Deux mois après sa dernière apparition en L1, Yannis Tafer retrouvera-t-il ses anciens amis lyonnais dimanche au Stadium de Toulouse ? Pas sûr tant le parcours du jeune champion d'Europe des moins de 19 ans s'apparente à un long chemin de croix depuis que l'OL l'a prêté au TFC en août dernier.
« Il y a du bien et du moins bien concernant les performances des joueurs prêtés », estimait récemment Alain Casanova. Un euphémisme qui n'a pas trompé grand monde tant le tacticien toulousain s'est montré déçu par l'apport de Tafer. L'attaquant n'a tiré au but que six fois en 15 apparitions (4 titularisations) pour un bilan cauchemardesque d'une passe décisive et de… zéro but ! « Je pensais qu'il pourrait nous apporter dans un poste de 9 et demi, mais ce n'est pas toujours possible », juge Casanova, avant d'ajouter : « C'est un garçon qui est jeune aussi bien sur le plan athlétique que mental, mais il a un profil intéressant. » Peut-être, mais pour le moment cela ne semble pas suffisant pour le sortir du placard. Finalement, Tafer reverra bien ses amis. Mais ce sera à Lyon, à la fin du championnat, puisque le TFC ne lèvera pas l'option d'achat à l'issue du prêt.J. C.