Ligue 1: Marseille-Nice à revivre en live comme-à-la-maison

B.V. (A.P. pour le live)

— 

André-Pierrre Gignac, le 10 avril 2011 à Marseille.
André-Pierrre Gignac, le 10 avril 2011 à Marseille. — A.C Poujoulat / AFP
Marseille - Nice 4-2

A.Ayew 28e 60e, 90 J.Ayew 78e , Traoré 41e, Civelli 92e
94e: C'est fini! L'Olympique de Ayew s'impose 4-2 face à Nice. L'OM reprend la tête du championnat à Lille. Merci d'avoir suivi ce live, on file à Madrid.
93e: Civelli pour la beauté du geste ramène Nice à 4-2 sur corner. Il ne sourit pas pour autant.
92e: Carton jaune pour Taiwo qui n'a pourtant pas chanté ce soir.
91e: André Ayew puissance 3. Centre de Fanni et le fils ainé d'André Ayew marque de la tête. Bon, je vais pouvoir passer au clasico moi.
89e:  Hellebuyck trouve la barre de Mandanda. Définitivement, rien ne peut arriver à l'OM.
88e: N'oubliez pas, on live aussi Real-Barça par ici avec votre serviteur.
86e: Mandanda détourne la frappe de Bamogo. Rien ne peut arriver à l'OM. Mais alors rien.
85e: Pénalty pour  Nice après une faute de Diawara sur Bamogo l'ancien marseillais.
83e: Et l'égalisation de Montpellier à Lyon (2-2).
80e: "Les Marseillais montent à Paris pour encule le PSG". Le Vélodrôme rend hommage à Taye Taiwo, défenseur et chanteur nigérian.
78e: Air Jordan Ayew!!! Lucho centre en retrait pour le petit frère d'André qui ajuste Ospina d'une frappe enroulée du pied droit.
76e: dexter75, en tant que supporter de Toulouse je suis au contraire bien placé pour dire quand une équipe joue mal.
74e: Attention l'OM: Habid Bamogo entre du côté niçois. Et vous le savez (surtout si vous supportez le PSG) il faut toujours se méfier d'un ancien de la maison.
72e: Les Niçois ne voient plus trop le ballon. Il va falloir un miracle pour voire une égalisation niçoise.
70e: dexter75, je vais être honnête: je n'aime ni l'OM ni le PSG mais le TFC (si si ça existe). Je constate juste que l'OM joue mal et gagne des matchs.
68e: Boucot, je crois que le Stade Toulousain a un peu poussé Michalak vers la sortie. Je suis un peu triste mais avec Burgess, McAlister et Beauxis, on sera armé la saison prochaine au niveau de la charnière.
65e: Gabriel Heinze est tout content, normal il vient de mettre une petite semelle des familles à un Niçois.
63e: On risque reparler du pénalty oublié une minute avant.
61e: Les Ayew brothers viennent de frapper. Centre de Jordan et reprise d'André qui ne laisse aucune chance à Ospina.
59e: Gignac et Abriel sont remplacés par Jordan Ayew et Lucho.
57e: Pénalty pour Nice... Non, monsieur Duhamel donne six mètres. Mandanda a pourtant touché Mouloungi qui crie encore au complot.
55e: Il suffit de le taquiner un peu et André-Pierre Gignac se signale enfin avec frappe du droit qui vient frôler le poteau d'Ospina.
53e: André Ayew est encore le meilleur marseillais ce soir, il ne vaut mieux pas qu'il se blesse celui-là.
50e: D'après des sources proche du dossier, André-Pierre Gignac jouerait bien ce match.
48e: On reprend comme on a terminé  la première mi-temps, c'est à dire avec une légère domination niçoise. Sinon, Valbuena se roule par terre.
46e: Sablé, blessé, est remplacé par le jeune Kevin Malaga qui me fait penser à un tentateur de "l'Ile de la tentation" mais je ne vois plus trop lequel.
45e: Sous les sifflets, le Marseillais regagnent les vestiaires avec ce 1-1 assez logique.
43e: Mis en confiance par leur égalisation, les Niçois domineraient presque cette fin de première mi-temps.
41e: Traoré égalise pour Nice. Encore un but à zéro passe sur un corner mal dégagé, le milieu niçois allume Mandanda.
39e: Un bon petit coup de coude de Gaby Heinze, ça faisait longtemps. Cette fois, c'était pour Ljuboja.
38e: La passe à dix au bout de cinq minutes ça commence à devenir un peu lassant.
35e: Maintenant, les Marseillais risquent de vouloir gérer cet avantage et comme en face on n'a pas vraiment l'attaque du Barça, on pourrait bien finir avec ce 1-0.
31e: Je ne sais plus quoi dire sur cette équipe de l'OM. On peut être admiratif face à son réalisme, mais on aussi le droit de penser qu'elle a pas mal de chance.
28e: Ayew. Le Ghanéen délivre l'OM mais tout le mérite revient à Ospina. Le gardien colombien de Nice relâche un ballon sur corner dans les pieds d'Ayew. On va qualifier ça de la chance du champion.
26e: Pas faux mon cher Por_Tolosa, mais c'est moi qui l'affirme on va encore dire que je suis anti-OM.
24e: Si Ederson marque pour Lyon, moi je dis que tout est possible dans la vie. La fin de la famine dans monde, le retour de la croissance et peut-être même un bon match de l'OM.
22e: Le Vélodrome demande un pénalty pour une faute de Civelli sur Ayew... Bon, cette fois ce n'est pas le mistral qui a fait trébucher le Ghanéen.
19e: Ce soir c'est master-classe relance dans l'axe assurée par Heinze et Diawara.
17e: Ben Saada! La reprise du Tunisien prenait presque la direction de la lucarne de Mandanda. La voilà la première occasion du match.
15e: Passé 30 premières bonnes secondes, l'OM est retombé dans ses travers. C'est à dire pas de jeu, pas d'animation et pas mal de déchets techniques.
11e: Taiwo doit aussi prendre par derrière les Niçois. Le Nigérian n'a  pas fait le voyage à vide sur Traoré.
8e: Les attaquant marseillais risquent de réfléchir à deux fois avant de se frotter à Renato Civelli. Rien qu'avec un regard, l'Argentin peut vous blesser un joueur.
5e: Je crois que je n'avais plus livé un match avec Abriel depuis bien un an.
3e: Mon voisin marseillais: "je t'annonce, on est leader ce soir".  Il doit pas connaître la puissance de feu de l'attaque niçoise.
2e:  C'est parti et vous allez pas me croire, l'OM est à l'attaque.
18h55: Taiwo a l'air très concentré. Canal+ préfère interroger Matthieu Valbuena. Depuis samedi, tout le monde hésite un peu avant de tendre un micro au Nigérian.
18h54: Salut à tous... C'est le grand soir pour l'OM, qui peut prendre les commandes de la L1. on démarre avec les compos des deux équipes.

Marseille: Mandanda - Fanni, Diawara, Heinze, Taiwo - Abriel, Kaboré, Cheyrou - Ayew, Valbuena, Gignac.
Nice: Ospina - Coulibaly, Civelli, Pejcinovic, Clerc - Ab.Traoré, Palun, Sablé, ben Saada - Ljuboja, Mouloungui.

Le contrat est simple: en cas de victoire face à Nice, à 19 heures au Vélodrome, l’OM prendra la tête de la Ligue 1. Simple formalité? Pas vraiment. Cette saison, les joueurs de Didier Deschamps peinent à la maison. Pour preuve, Marseille est la seule équipe qui n’a pas pris plus de points à domicile qu’à l’extérieur (29). «Les espaces sont de plus en plus restreints, les équipes en face sont défensivement solides, note le milieu Edouard Cissé. Ce sont de plus en plus des jeux d’échecs et ça donne très peu de spectacle.»

Les South Winners, kop de supporters historique du Vel’, confirment: «Le Vélodrome faisait trembler les adversaires et les arbitres dans le passé. Aujourd’hui, venir y faire un résultat est devenu classique. Ne pas y siffler un penalty indiscutable semble logique. On ne fait plus peur.» C’est encore à Nice de le dire.

N’oubliez pas qu’avant le clasico, l’équipe de 20minutes.fr sera déjà là pour vous faire vivre le vrai football, celui de la Ligue 1, en guise d’apéro. A ne manquer sous aucun prétexte.