Le LMBC n'a pas fini de trembler

— 

Deux victoires en quatre matchs. Voilà ce qui manque à Lille (15e) pour assurer définitivement son maintien en Pro B. « On a notre destin entre nos mains. Et si on ne gagne aucun match, il faudra que Clermont (17e) remporte trois rencontres sur quatre pour nous passer devant », détaille Fabien Romeyer, le coach lillois. Pour éviter de sortir la calculette en fin de saison, le LMBC sait ce qui lui reste à faire. Problème, avec les blessures de Malet et d'Abdul Hamid, le club nordiste devra composer sans meneur de métier. Une tâche compliquée même si l'équipe connaît ses points faibles. « On est conscient du danger. On devra être concentré du début à la fin des matchs. L'équipe est capable de perdre pied dans les moments clés. On a un gros manque de constance », explique Romeyer. La preuve, depuis le début de saison, le LMBC a déjà perdu sept rencontres de moins de trois points. Ne reste plus qu'à faire basculer les fins de matchs du bon côté. Le maintien est à ce prix. F.l.