Basket ProA: la lutte pour les play-offs

© 2011 AFP

— 

Avec cinq équipes qui se tiennent en un point, la lutte pour la 8e et dernière place qualificative pour les play-offs va animer la fin de la saison régulière de ProA, à commencer par la 26e journée samedi.

Orléans - Le Mans. Dans ce duel entre concurrents directs pour la huitième place, Orléans a les Manceaux dans sa ligne de mire. "Une victoire est indispensable pour nous. Elle l'est moins pour Le Mans", estime l'entraîneur Philippe Hervé. Si Amara Sy (aponévrosite plantaire) et William Hervé (talon) sont toujours absents, l'effectif orléanais retrouve J.R. Reynolds, remis d'une tendinite d'un tendon rotulien, et Eric Campbell (ischio-jambiers). "Mais Eric n'a fait que la moitié de l'entraînement jeudi", indique Hervé. Le Mans sera au complet. "J'attends une réaction, confie l'entraîneur J.D. Jackson. On n'a plus le choix. On fait des erreurs à domicile, il faut les compenser par des victoires à l'extérieur. Il faut aller en play-offs, même si on doit y aller par défaut."

Pau-Orthez - Roanne. Avant de penser aux play-offs, l'Elan, qui reste sur trois défaites consécutives (dont 2 à domicile), cherche toujours un 12e succès cette saison qui lui permettrait d'assurer le maintien. Pour un Elan, qui enregistrera le retour du pivot Joseph, mais déplorera les absences de Maravic et Mendy jusqu'en fin de saison, ce sera l'objectif principal. Meilleure attaque de ProA, la Chorale de Roanne a su serrer sa défense pour dominer Gravelines samedi dernier (71-60). "Mais nous ne sommes ni les plus beaux, ni les plus forts pour autant. Nous sommes contents mais pas complètement rassurés", indique l'entraîneur Jean-Denys Choulet.

Villeurbanne - Le Havre. Sortie mardi par la petite porte des quarts de finale de la Coupe de France par Vichy (80-72), Villeurbanne entend repartir du bon pied à l'occasion de la venue du Havre. "Il ne faudra pas sous-estimer cette formation car nous pouvons jouer très bien contre les grosses équipes et très mal contre les équipes moins huppées", prévient Kim Tillie. Absent face à Vichy en raison d'une entorse à une cheville, Davon Jefferson devrait effectuer son retour. Le Havre, qui a fait un grand pas vers le maintien en disposant de Poitiers, ne sera pas en possession de tous ses moyens puisque l'intérieur Ousmane Camara, déjà ménagé il y a huit jours, souffre de la voûte plantaire et est incertain.

Vichy - Hyères-Toulon. Thomas Larrouquis, légèrement blessé à l'épaule droite samedi au Mans, fera son retour à Vichy. "Etre au complet permettra d'effectuer de nombreuses rotations pour maintenir un jeu rapide, explique Jean-Philippe Besson, l'entraîneur vichyssois. Depuis un mois, mon équipe se relève pour tenter de se maintenir. Il serait malheureux de commettre un faux pas après le coup de force réalisé au Mans." Côté varois, l'intérieur bosnien Damir Krupalija, toujours en délicatesse avec son dos, sera forfait. Jonte Flowers n'a pas fait le déplacement vendredi à Vichy, son ancien club. Il est resté au chevet de sa femme sur le point d'accoucher, mais pourrait le cas échéant rejoindre l'Allier in extremis.

Poitiers - Strasbourg. Pour se maintenir, Poitiers, qui ne compte qu'un point d'avance sur Vichy, le premier relégable, "doit remporter ses matches à la maison", a calculé l'entraîneur Ruddy Nelhomme. Bonne nouvelle, il récupère l'ailier américain Antonio Grant, remis d'une blessure à une cuisse, et le prodige Erwan Fournier, de retour du Hoop Summit à Portland. Strasbourg, après deux défaites à Nancy (88-61) et contre Cholet (78-70) samedi, conserve toujours un mince espoir de décrocher la huitième et dernière place qualificative pour les play-offs mais est quasiment obligé de réaliser un parcours sans faute sur les cinq derniers matches. "Tant que nous avons la possibilité de nous qualifier, il faut jouer le coup à fond. Une victoire à Poitiers nous permettrait également d'être quasiment assuré du maintien", analyse l'entraîneur strasbourgeois Frédéric Sarre, qui pourra compter sur le retour de Pervis Pasco, forfait contre Cholet la semaine passée.

Nancy - Limoges. Qualifié, comme Limoges, pour les demi-finales de la Coupe de France mardi, le SLUC s'est vite remis en "mode Championnat". Dans la course au Top 4, la réception de la lanterne rouge est cruciale. "Il va falloir que l'on s'adapte face à une équipe qui va mettre beaucoup de vitesse et d'intensité", observe l'entraîneur Jean-Luc Monschau, dont l'équipe sera au complet. Limoges, qui a quasiment les deux pieds en ProB, devra se passer jusqu'à la fin de la saison de son meilleur joueur Chris Massie, victime d'un enfoncement de la pommette à Toulon et qui va être opéré. Sans doublure à ce poste après l'annonce de la retraite de Frédéric Weis, l'entraîneur Zare Markovski va être contraint de bricoler à Nancy. D'où le moral en berne du meneur Xane D'Almeida: "Pourtant, à tous les postes, nous avons des joueurs capables de jouer en ProA. C'est vraiment un beau gâchis."

Gravelines - Paris-Levallois. Gravelines sera encore privé de Yannick Bokolo. Depuis la blessure à un mollet de l'arrière international, les Nordistes restent sur deux défaites de suite à l'extérieur, à Villeurbanne (92-63) et à Roanne (71-60). "Si on veut rester accroché au wagon de tête et valider notre bon début de saison, il faut s'imposer au Sportica", note Hervé Beddeleem, le directeur exécutif du club. Toujours aussi inefficace à l'extérieur, le Paris-Levallois a tout intérêt à se méfier d'un possible retour de Vichy, qui ne s'est pas résigné à la descente. Leur convaincant succès de la semaine précédente sur Nancy (93-83) autorise aux Parisiens de l'espoir, mais il leur faudra en cesser avec leur inconstance chronique.

Programme de la 26e journée:

Joué vendredi:

Cholet - Chalon-sur-Saône

Samedi:

(20h00) Vichy - Hyères-Toulon

Poitiers - Strasbourg

Pau-Orthez - Roanne

Villeurbanne - Le Havre

Nancy - Limoges

Gravelines - Paris-Levallois

(20h45) Orléans - Le Mans (Sport +)

Classement: Pts J G P pp pc dif

1. Cholet 45 25 20 5 1933 1776 157
2. Chalon-sur-Saône 42 25 17 8 1949 1845 104
. Nancy 42 25 17 8 1946 1902 44
4. Roanne 41 25 16 9 1983 1870 113
. Gravelines 41 25 16 9 1905 1748 157
6. Hyères-Toulon 40 25 15 10 1952 1930 22
7. Villeurbanne 39 25 14 11 1913 1896 17
8. Le Mans 36 25 11 14 1831 1847 -16
. Pau-Orthez 36 25 11 14 1887 1932 -45
10. Orléans 35 25 10 15 1806 1779 27
. Le Havre 35 25 10 15 1824 1858 -34
. Strasbourg 35 25 10 15 1849 1925 -76
13. Paris-Levallois 34 25 9 16 1852 2024 -172
. Poitiers 34 25 9 16 1771 1867 -96
15. Vichy 33 25 8 17 1778 1881 -103
16. Limoges 32 25 7 18 1853 1952 -99

NDLR: Les 8 premiers qualifiés pour les quarts de finale.

En fin de saison, les équipes à égalité sont départagées aux confrontations entre elles