FFF: Domenech aurait encaissé le chèque de 32.000 euros

FOOTBALL Il attend maintenant le restant de ses primes...

R.S.

— 

Raymond Domenech, accompagné de ses avocats le 14 avril 2011 lors de sa conciliation avec la FFF au conseil des prud'hommes de Paris.
Raymond Domenech, accompagné de ses avocats le 14 avril 2011 lors de sa conciliation avec la FFF au conseil des prud'hommes de Paris. — Sipa

A l’inverse des 23 joueurs de la Coupe du monde (sauf Anelka et Gallas), Raymond Domenech n’a pas renoncé à ses primes, évaluées à 138.000 euros par la fédération. Il s'agit en réalité de ses primes pour les trois matchs de préparation au Mondial et des primes de droit à l'image pour les saisons 2009 et 2010. D’après RTL, l’ancien sélectionneur aurait finalement encaissé le chèque de 32.000 euros, refusé dans un premier temps. Son avocat, Maître Connesson, voulait d’abord savoir à quoi correspondait cette somme avant de la verser sur le compte de son client. Il s’agirait donc d’une partie de la prime de Domenech, qui attend maintenant le restant pour atteindre le total de 138.000 euros.

Par ailleurs, il réclame toujours les 2,9 millions d’euros d’indemnités à la fédération, lui qui conteste son licenciement pour faute grave. Jeudi, l'audience de conciliation au Conseil des Prud'hommes s'est avérée infructueuse, repoussant le prochain rendez-vous des deux parties au 13 janvier 2012 pour un examen sur le fond.