Devaux, toujours prêt

Nicolas Stival

— 

Bon joueur de club : élément essentiel à la vie d'une équipe, au côté des jeunes et des vedettes. La définition semble parfaitement correspondre à Antoine Devaux. « J'aimerais avoir cette étiquette, réplique le milieu axial de 26 ans. Mais je n'ai encore jamais réussi à m'installer dans un club. Soit à cause des blessures, soit parce qu'on n'a pas voulu me garder. » L'ancien Havrais, Gueugnonnais et Boulonnais est en train de se faire une place au TFC. Après une première saison presque blanche (3 matchs de L1), marquée par une quatrième opération au genou droit, le Dieppois a déjà disputé vingt rencontres de championnat en 2010-11. Dont les deux dernières, contre Montpellier (0-1) puis à Marseille (2-2), dans la peau d'un titulaire. « C'est le genre de joueur que j'aime bien, peut-être parce que je me retrouve dans son profil, sourit Alain Casanova. Antoine, comme Pantxi Sirieix, voire Momo Fofana, a moins de qualités que d'autres, mais il les exploite à 200 %. Il est rarement décevant, manifeste un très bon état d'esprit à l'entraînement et dans la vie du groupe. »

Fan d'Étienne Capoue
Lorsqu'on l'interroge sur les progrès à accomplir, Devaux répond par une boutade : « il y en a plein, sinon je serais un titulaire indiscutable. » Puis, il détaille son pedigree : « j'ai une bonne culture tactique, très rigoureuse. Dans les duels, je ne me fais pas trop bouger. Il faudrait que je m'étoffe un peu [1,85 m, 70 kg], mais ça va être compliqué… Je dois peut-être m'améliorer dans le dernier geste et ne pas me précipiter lorsque j'ai le ballon, surtout dans les gros matchs. » Sous contrat jusqu'en juin 2012, ce fan… d'Étienne Capoue — « très agressif quand il le veut et présent dans les duels » - attend un signe du TFC. « Pourquoi ne pas m'installer dans la durée ? ». Histoire de devenir, pour de bon, un bon joueur de club. W

Stadium juvénile

Hier en fin d'après-midi, il ne restait plus que 250 places disponibles pour la venue d'Auxerre. Plus de 20 000 jeunes de la région ont été invités par la fondation du TFC à l'occasion de ce match.