Modeste ne veut plusprendre pour les autres

— 

Pas épargné par la presse et le public, Anthony Modeste contre-attaque. « Si je me basais sur les critiques, j'arrêterais le football, lâche-t-il. Vous vous acharnez sur moi. J'ai peut-être loupé des buts par maladresse, mais je n'ai pas à rougir. J'ai l'impression d'être un bouc émissaire. »
Arrivé de Nice l'été dernier, novice en Ligue 1, l'attaquant bordelais est actuellement le meilleur buteur du club en championnat, avec dix réalisations. Ce qui le sépare encore du Lillois Moussa Sow, déjà auteur de vingt buts ? « Il ne loupe pas des situations que je loupe, ça, c'est sûr, reconnaît-il. Il est peut-être plus adroit, plus en confiance. Et il a les joueurs autour pour. » Même s'il aimerait « le rattraper », il apprécie déjà son bilan personnel : « Si on m'avait dit que j'allais marquer dix buts, j'aurais signé tout de suite. »R. B.