Pour Chantal Jouanno, Raymond Domenech a perdu «le sens des réalités et des valeurs»

C.C.

— 

Alors que Raymond Domenech est resté ce jeudi campé sur ses positions face à la FFF, Chantal Jouanno, qui juge la somme demandée par l'ex-entraîneur des Bleus (2,9 millions d'euros) «indécente», a répété tout le bien qu'elle pensait de lui.

«Ce que je constate c’est que l’argent ça fait perdre un peu le sens des réalités et le sens des valeurs parce qu’on atteint des sommes qui pour le grand public sont des sommes indécentes», a déclaré ce jeudi sur RTL la ministre des Sports. Sans aller jusqu'à parler de «provocation», Chantal Jouanno a regretté «que le foot soit encore perturbé et sali par une énième affaire d’argent».

«En attendant on ne parle pas du rôle social du foot, on ne parle pas du rôle intégrateur du football, ce que je regrette c’est ça surtout parce que ça pénalise les sportifs et tout ça pour des histoires d’argent», a-t-elle encore dit.