Affaire Jérôme Fernandez: Toulouse ne digère pas

HANDBALL La CNACG n'a pas autorisé le transfert du capitaine des Experts dans la Ville Rose...

A Toulouse, Nicolas Stival

— 

Jérôme Fernandez a été reçu au Capitole, hier, par le maire Pierre Cohen.
Jérôme Fernandez a été reçu au Capitole, hier, par le maire Pierre Cohen. — F. Scheiber/20 MINUTES

Tout était prévu, même le déménagement de Jérôme Fernandez, programmé lundi. Mais le public du Palais des sports André-Brouat devra attendre la saison prochaine pour revoir le capitaine des Bleus (34 ans) sous le maillot du THB. A condition que le club se maintienne en D1. La Commission nationale d’aide et de contrôle de gestion (CNACG) a refusé lundi au THB le droit de recruter l’arrière gauche international comme joker médical de Danijel Andjelkovic, blessé à l’épaule. «Jérôme essaie de ne pas avoir de réaction, car cela pourrait être violent, lâche Patrick Salles, le président toulousain. Le capitaine de l’équipe de France s’attendait à un autre accueil du handball français.»

«La CNACG est archaïque, elle en est restée à l’amateurisme»

Si Fernandez, qui terminera la saison à Kiel (D1 allemande) est resté muet, le dirigeant a parlé pour deux. «C’est hallucinant, s’est-il emporté. La réponse, négative, n’est absolument pas argumentée. La CNACG est archaïque, elle en est restée à l’amateurisme. Quand la décision officielle nous sera communiquée, on fera appel.» Vendredi, le THB s’était pourtant engagé à financer le surcoût du transfert de Fernandez (18 000 €) et à terminer l’année à l’équilibre financier. «Pour des raisons que j’ignore, on estime qu’on n’y arrivera pas, ironise Patrick Salles. Alors que l’an passé, on a fait des bénéfices. En outre, la mairie s’est engagée à verser une subvention de 1, 163 millions d’euros pour l’an prochain.»

«Pas besoin de Fernandez pour rester en D1»

Cinq clubs de D1 (Saint-Cyr, Dijon, Paris, Cesson, Nîmes) avaient envoyé la semaine dernière un courrier à la Ligue nationale, pour remettre en cause la crédibilité financière du THB et empêcher ainsi un rival pour le maintien d’enregistrer ce renfort de poids. «L’équipe a gagné à Saint-Cyr [vendredi, 30-34], elle n’a pas besoin de Jérôme Fernandez pour rester en D1», poursuit Patrick Salles. N'empêche, elle aurait aimé pouvoir compter sur ce renfort de poids.