H Cup: Le Stade Toulousain maître du suspense face à Biarritz

RUGBY Toulouse jouera une nouvelle demie-finale de Coupe d'Europe...

A Anoeta, Nicolas stival

— 

Le Toulousain Yannick Nyanga après son essai contre Biarritz, le 10 avril 2011 à San San Sebastian.
Le Toulousain Yannick Nyanga après son essai contre Biarritz, le 10 avril 2011 à San San Sebastian. — B.Edme / SIPA

Un an après avoir dominé le Leinster au Stadium (26-16), Toulouse retrouvera les Irlandais en demi-finale de Coupe d'Europe. Pour s'offrir le voyage à Dublin, le 30 avril, le tenant du titre a dominé le dernier finaliste, Biarritz, dimanche à Saint-Sébastien (Espagne), au terme d'une rencontre épique (20-27, a. p.). «C'est un match comme on en vit que rarement dans sa carrière», sourit Jean Bouilhou. « Dans nos songes les plus fous, on n'avait pas rêvé de ça », poursuit Yannick Nyanga.

Nyanga achève Biarritz

Le 3e ligne a achevé le BO en inscrivant le troisième essai toulousain (99e), après avoir contré un dégagement de Yachvili. «Marquer dans une telle ambiance, c'est une joie assez exceptionnelle», souligne Nyanga, auteur de l'épilogue d'un feuilleton extraordinaire qui a fait chavirer le stade Anoeta. Après avoir mené 0-17 à la pause, Toulouse a subi la réaction de Basques survoltés pour se retrouver en prolongations, avant de forcer son destin. «La première mi-temps est un rêve, la deuxième un cauchemar, résume le coentraîneur Yannick Bru. On sort vainqueur d'une course-poursuite.» Ou, tout simplement, d'un match fabuleux.