Ligue 1: L'OM, un nul et puis c'est tout

FOOTBALL Marseille patine face au TFC (2-2) et aurait même pu perdre sans un but de Gignac...

Sandrine Dominique à Marseille

— 

L'attaquant André-Pierre Gignac.
L'attaquant André-Pierre Gignac. — P. Magnien / 20 minutes

Raté! Après la défaite de Lille samedi, l'occasion était belle pour Marseille de revenir à une petite longueur du leader nordiste en battant le TFC dimanche et ainsi totalement relancer la fin de saison. Las comme souvent au Vélodrome, Toulouse a donné du fil à retordre à l'OM en décrochant le nul pour la 3e année consécutive (2-2).

Paradoxalement avece ce point pris les Phocéens ont limité la casse en vue du titre. Car s'ils ont ouvert le score par Rémy (30e), les Olympiens ont aussi été menés jusqu'à la 84e minute par des Toulousains toujours aussi opportunistes.

Gignac sauve la mise

Une dégagement à l'emporte-pièce de Valverde se transforme en balle d'égalisation pour Braaten (47e) juste avant la pause. Puis un coup franc excentré de Didot trouve la tête de Cetto (61e) qui devance Mandanda. Mauro Cetto, qui quatre minutes auparavant aurait dû être sanctionné d'un penalty pour un tirage de maillot sur Rémy, dans la surface.

Il régnait donc comme un parfum d'injustice quand Gignac sauvait l'OM du naufrage en égalisant (84e). «Prendre un point c'est un moindre mal vu le scénario. Même si c'est aussi deux points de perdu. Mais on est revenu, on est toujours là», retient Deschamps.