Les Strasbourgeois rasés de près par Rouen

— 

Rouen a été sans pitié avec l'Etoile Noire en finale de la Ligue Magnus. Les Normands se sont imposé trois manches à zéro grâce à un dernier succès à l'Iceberg (2-4), vendredi. Ce revers a eu raison des barbes arborées par les Strasbourgeois depuis le début des play-offs. « D'avoir une barbe aussi longue était une bonne nouvelle dans le fond », sourit David Cayer. Si la déception prédominait chez l'attaquant canadien et ses coéquipiers strasbourgeois, vendredi, tous se félicitaient du parcours jusqu'en finale. Onzième de la saison régulière, l'Etoile Noire a éliminé Epinal (6e), Gap (3e) et Angers (2e). « Peu de monde aurait parié sur nous pour être vice-champion de France », fait remarquer Elie Marcos, le capitaine. Le défenseur Hugues Cruchandeau assurait qu'en début d'année, il aurait signé de suite pour ce scénario. Ambitieux, les Strasbourgeois espéraient, dès vendredi, délaisser leur rasoir l'an prochain.F. H.