Tennis: finale Sharapova-Azarenka à Miami

© 2011 AFP

— 

La Russe Maria Sharapova (N.16), jamais titrée à Miami, et la Bélarusse Victoria Azarenka (N.8), victorieuse de ce tournoi sur l'île de Key Biscayne en 2009, se mesureront samedi en finale.

Sharapova s'est qualifiée pour sa troisième finale à Miami (après 2005 et 2006) en battant l'Allemande Andrea Petkovic (N.21) 3-6, 6-0, 6-2 alors qu'Azarenka a validé son billet pour sa deuxième finale en trois ans avec un succès facile sur la Russe Vera Zvonareva (N.3) 6-0, 6-3.

La Bélarusse de 21 ans a surtout profité des errements de Zvonareva, pourtant finaliste de deux des trois derniers tournois du Grand Chelem (Wimbledon, US Open), qui a commis 34 fautes directes et cédé sa mise en jeu à cinq reprises sans jamais pouvoir se procurer une balle de break.

Le plus grand fait d'armes d'Azarenka en carrière reste sa victoire à Miami il y a deux ans face à Serena Williams. L'Américaine, alors N.1 mondiale, était toutefois largement diminuée par une blessure à la cuisse gauche.

Grâce à son parcours à Miami, Sharapova va retrouver le Top 10 mondial dès lundi pour la première fois depuis deux ans.

Face à Petkovic, qui avait créé la surprise du tournoi en éliminant la Danoise Caroline Wozniacki (N.1 mondiale) en 8e de finale, la Russe de 23 ans a outrageusement dominé le match après avoir perdu le premier set.

"Je ne bougeais pas bien au premier set, j'avais du mal à m'adapter aux conditions (chaleur, humidité et vent, ndlr) et à tenir mon service, a expliqué Sharapova. Mais j'ai réussi à inverser la tendance en jouant en avançant."

"Un an sans jouer"

La triple gagnante en Grand Chelem a été bien aidée par l'effondrement de l'Allemande, qui a encaissé 11 jeux d'affilée après le gain du premier set.

Face à une Sharapova nettement plus tranchante qu'au premier set, Petkovic s'est procurée quatre balles de break dans la deuxième manche mais la Russe a retrouvé une qualité de service qui lui a permis de tenir le choc.

L'Allemande n'a rien pu faire sur les retours de service gagnants de Sharapova. Toujours sur la défensive, Petkovic n'a pas baissé pas les bras pour autant et n'a concédé la deuxième manche qu'à la cinquième balle de set après s'être procurée au moins une balle de jeu dans cinq des six jeux de ce set.

Elle a stoppé l'hémorragie quand elle était menée 0-5 dans la troisième manche en gagnant enfin un jeu de service après en avoir cédé cinq d'affilée.

A Miami, Sharapova a notamment battu une joueuse du Top 5 mondial (Samantha Stosur) pour la première fois depuis trois ans et sa victoire en quart de finale de l'Open d'Australie face à la Belge Justine Henin, alors N.1 mondiale.

Son parcours en Floride montre que l'ex N.1 mondiale est peut-être pour de bon sur la voie d'un retour vers les sommets après des problèmes à l'épaule droite en 2008 qui ont mis un sérieux coup de frein à sa carrière.

"J'ai passé un an sans jouer (d'août 2008 à mai 2009). A un moment, je ne savais vraiment pas si j'allais rejouer, ni à quel niveau. C'était dur", a confié cette semaine la fiancée de Sasha Vujacic, un joueur slovène des New Jersey Nets (NBA). Elle était N.3 mondiale quand son épaule l'a lâchée.