Championnats de France: Florent Manaudou convole en Chine avec son beau-frère

NATATION Le petit frère de Laure s'est qualifié pour les mondiaux en compagnie de Frederick Bousquet...

A Strasbourg, Floréal Hernandez

— 

Florent Manaudou, aux côtés de Frederick Bousquet, le 27 mars 2011
Florent Manaudou, aux côtés de Frederick Bousquet, le 27 mars 2011 — P.HERZOG/AFP

Le 50 m papillon était une histoire de famille, hier, aux championnats de France à Strasbourg. Ligne d’eau n°3, Frédérick Bousquet, le recordman de France et compagnon de Laure Manaudou. A sa gauche, Florent Manaudou, le petit frère de la championne olympique 2004. Dans la chambre d’appel, ils ne se sont rien dits. «C’était très tendu», avoue Florent Manaudou, piercings au menton et à la langue, tatouage tribal le long de son flanc droit. A l’arrivée, c’est Fred Bousquet qui a levé les bras. Mais pas de jalousie entre beaux-frères, les deux se sont qualifiés pour les championnats du monde de Shanghai, fin juillet. Une première pour Florent Manadou, deuxième de la course.

Deux Manaudou aux J.O en 2012?

«C’est une belle histoire de famille, reconnaît-il tout sourire. La course était très relevé avec mon beau-frère et Amaury Leveaux. J’ai réussi à en prendre un des deux.» Florent ne se projette pas sur les Jeux de Londres car le 50 m papillon n’y sera pas. «Il va falloir que je fasse des progrès sur 100 papillon. Je vais peut-être mixé avec le crawl. Il reste beaucoup de travail», lance-t-il. De là à voir deux Manaudou aux J.O., on se prend à rêver comme Laure l’avait fait il y a quelques années. «On verra, lâche Florent entraîné par son frère aîné Nicolas. Je sais qu’elle s’entraîne à Auburn [Texas] avec Brett Hawke [l’entraîneur de Frédérick Bousquet]. Elle est heureuse avec sa fille, Fred. Dans un climat assez bon, elle peut faire quelque chose», annonce-t-il.