Sport

Le Paris-SG s'accroche au haut du tableau

Il le doit davantage à ses rivaux qu'à ses performances

Si le PSG reste encore dans la course à la Ligue des champions après son match nul à Lille (0-0), il le doit davantage à ses rivaux qu'à ses performances

Auxerre, Marseille, Lens et Monaco tenus en échec lors de cette 26e journée, le résultat glané dans le Nord permet aux hommes de Guy Lacombe d'espérer des lendemains meilleurs, à commencer par la réception du Mans, samedi

« C'est un bon point de pris, estimait l'entraîneur parisien

Le Championnat est extrêmement compliqué et il ne fallait pas laisser s'échapper Lille

» De retour après un mois d'absence, Jérôme Rothen mettait en exergue les ressources mentales du groupe parisien, traumatisé par ses échecs répétés à l'extérieur

« Depuis le match de Strasbourg, on sent que quelque chose est en train de naître, assure l'international

Si on continue à travailler dans ce sens, on sera récompensé dans peu de temps

» Autre signe positif, la baraka retrouvée de Jérôme Alonzo, qui a vu deux tirs lillois atterrir sur ses montants

« Il va nous falloir de la chance à présent », insiste Lacombe

Le coach du PSG sait pertinemment qu'avec 9 points de retard sur le deuxième, Bordeaux, le temps est désormais compté

S B
Relégué au rang de 17e homme dimanche soir à Lille, Cristian Rodriguez avait ressenti la veille une petite pointe au niveau des adducteurs, ce qui a expliqué l'absence du milieu uruguayen sur la feuille de match.