Yannick Jauzion: «J'ai senti de la frustration»

RUGBY Le Toulousain s'exprime pour la première fois depuis sa mise à l'écart du XV de France...

Nicolas Stival à Toulouse
— 
Le centre de l'équipe de France, Yannick Jauzion (ballon en main), face à la Nouvelle-Zélande, en 2009
Le centre de l'équipe de France, Yannick Jauzion (ballon en main), face à la Nouvelle-Zélande, en 2009 — J.P.PELISSIER/REUTERS

Sa brutale éviction du XV de France, après le naufrage italien (22-21) il y a dix jours, n'a pas changé Yannick Jauzion. Serein, le centre toulousain (32 ans, 73 sélections) revient sans émotion apparente sur cet épisode. «Il fallait que des joueurs partent, j'en ai fait partie et j'ai senti de la frustration», commente l'un des six sacrifiés, avec notamment Clément Poitrenaud. Le roc tarnais (1,93 m, 107 kg) a toutefois patienté avant de s'exprimer, le temps «de se reposer et de penser à autre chose». «Ce n'est pas simple de rebondir, confesse-t-il. Mais lorsqu'on fait partie d'un club avec des objectifs élevés, c'est intéressant. Ce serait différent si j'évoluais dans une équipe de bas de tableau. »

Le club avant tout

Jauzion compte sur l'affolante série de déplacements en Top 14 (Racing-Métro, Perpignan, Toulon) et en Coupe d'Europe (Biarritz) pour se refaire une santé avant l'annonce des 30 Bleus pour le Mondial, le 11 mai. « Il y a beaucoup d'enjeu en club d'ici là. Il faut préparer ces rencontres sans penser forcément à la sélection. Si ça doit venir, ce sera la cerise sur le gâteau.» Après avoir prédit les retraites internationales de plusieurs anciens, le sélectionneur Marc Lièvremont est vite revenu sur ses propos.

Jauzion est-il concerné par ce rétropédalage ? «J'imagine que oui, répond-il. Mais c'est le choix de l'entraîneur. Je vais m'attacher à jouer de la meilleure façon en club, et à prendre du plaisir. » Du Jauzion dans le texte.

Le Stade dans le flou avant le choc

Le leader du Top 14 se rend samedi au Stade de France pour y rencontrer le Racing-Métro, son dauphin. Selon le coentraîneur Yannick Bru, Jauzion (rotule) est incertain, alors que Kelleher, Skrela, Vergallo et Michalak sont blessés ou en phase de reprise. L'éventuelle participation des internationaux sera décidée « en fin de semaine ».