Ligue 1: Lille s'échappe avant le "clasico"

© 2011 AFP

— 

Lille, leader de la Ligue 1, a été le grand bénéficiaire de la 28e journée en s'imposant 2-1 samedi à Brest, alors que Lyon et Rennes n'ont pu se départager (1-1) et que ses deux autres poursuivants, Marseille et le Paris SG, devaient s'affronter en clôture (21h00) pour un "clasico" brûlant.

Les Lillois ont profité des affrontements directs entre leurs concurrents pour prendre cinq points d'avance sur Rennes, toujours deuxième, et six sur Lyon. Avant le coup d'envoi d'un clasico qui vaudra encore plus cher que d'habitude, le PSG (5e) est repoussé à 10 points et l'OM (4e) à sept.

Mais les Dogues ont aussi fait leur part de travail en battant des Brestois qui étaient très bien entrés dans la partie et avaient ouvert le score grâce à Lesoimier (19e).

Son collectif étant pour une fois un peu grippé, Lille s'en est remis au talent de ses attaquants. Gervinho a égalisé (39e) au bout d'une action de classe combinée avec Hazard, avant que Sow (53e) ne donne la victoire aux siens avec son 19e but de la saison, soit un de plus que l'ancien joueur de Marseille Mamadou Niang, meilleur buteur la saison dernière avec 18 buts.

Lille doit également beaucoup à Landreau, décisif à plusieurs reprises face aux attaquants bretons. Avec plusieurs "gros" à son programme d'ici à la fin de saison (Rennes, Lyon, Marseille, Paris SG lors des huit prochaines journées), Brest, un temps leader et désormais 12e, doit commencer à regarder derrière lui.

Si l'affaire est excellente pour Lille, elle l'est beaucoup moins pour Lyon qui, trois jours après avoir été éliminé de la Ligue des champions par le Real Madrid, a connu une nouvelle désillusion en étant tenu en échec par Rennes (1-1), qui sauve ainsi sa deuxième place avant le match de Marseille.

"C'est possible que le titre se soit envolé ce soir", a reconnu le président lyonnais Jean-Michel Aulas.

Rennes n'a pris qu'un point lors de son redoutable enchaînement Marseille-Lyon, mais les joueurs de Frédéric Antonetti restent des candidats crédibles à la Ligue des champions, si ce n'est au titre.

En bas de tableau, deux équipes relégables au coup d'envoi, Auxerre et Lens, ont pris trois points importants.

A l'Abbé-Deschamps, Auxerre a battu Sochaux 2-0 grâce à un doublé de Jelen, longtemps absent cette saison mais qui pourrait se révéler très précieux pour l'AJA (17e) dans cette angoissante fin de championnat.

Quant aux "vieillards" lensois qu'avait fustigés la semaine dernière le président Gervais Martel, ils ont trouvé une nouvelle jeunesse à Montpellier, corrigé 4-1. Les Lensois restent néanmoins 19e.

Monaco est redescendu dans la zone rouge (18e) après sa défaite 1-0 à domicile contre Nancy (14e). Le gardien nancéien Grégorini a réussi un grand match, arrêtant notamment un penalty.

Caen (13e), seule équipe battue cette saison par Arles-Avignon, a fait oublier l'affront du match aller en s'imposant 2-0 face au dernier grâce à Mollo et El-Arabi.

Dans la course à la 6e place, qui pourrait être qualificative pour l'Europa League, Saint-Etienne a réussi la bonne opération. Son nul 0-0 à Lorient n'a rien d'impressionnant, mais il lui permet de dépasser Montpellier (7e).

Toulouse (10e) a été rejoint sur le fil (1-1) par Nice (15e), alors que Bordeaux (8e) peut s'estimer heureux d'avoir pris un point (2-2) à Valenciennes (16e). Sans l'aide de Penneteau, auteur d'une incroyable erreur sur le but de Ciani, les Girondins auraient sans doute perdu.

Résultats de la 28e journée du Championnat de France de football:

Samedi

Auxerre - Sochaux 2 - 0

Brest - Lille 1 - 2

Lorient - Saint-Etienne 0 - 0

Montpellier - Lens 1 - 4

Toulouse - Nice 1 - 1

Valenciennes - Bordeaux 2 - 2

Lyon - Rennes 1 - 1

Dimanche

Monaco - Nancy 0 - 1

Caen - Arles-Avignon 2 - 0

20h00 GMT: Marseille - Paris SG