Quand Lucho González fuit ses responsabilités

— 

L'OM attendait beaucoup de Lucho mardi à Manchester pour tenter de créer l'exploit. D'abord parce qu'il est un des Olympiens les plus expérimentés sur la scène européenne mais aussi parce que sa dernière sortie médiatique, lui le discret, dimanche dernier dans le JDD n'était pas passée inaperçue. « On me reproche d'être moins influent mais on prend le problème à l'envers : c'est notre collectif qui est inférieur pour l'instant. Je ne peux pas endosser seul la responsabilité de nos mauvais matchs », se dédouanait-il. Las, Lucho a déçu.
Effectivement ses attaquants, notamment Gignac, ne l'ont guère aidé mardi. Toutefois et alors que c'était un des points forts de l'OM la saison dernière, il ne pourra pas leur reprocher son inefficacité sur coup de pied arrêté, à l'image de ce coup franc, pourtant très bien placé, totalement manqué (32e). Ce raté n'a pas été sans conséquence puisque le meneur de jeu a ensuite laissé Cheyrou puis Valbuena jouer les phases arrêtées. L'Argentin qui a fui ses responsabilités mardi va devoir montrer autre chose face au PSG dimanche.S. D.