« Un DErby qui sera très compliqué »

Recueilli par J. C. MAGNENET

— 

« Gagner nous donnerait une option pour les play-offs. »
« Gagner nous donnerait une option pour les play-offs. » — Stephane Senaux /. CHARBON ARDENT

Entraineur de l'AS Cannes (volley) depuis dix ans, Laurent Tillie vient d'être reconduit dans ses fonctions pour trois saisons. Entretien à la veille d'un derby crucial, qui se jouera à partir de 20 h, dans la salle Palmeira de Nice.

Cette reconduction

à la tête du staff
était-elle une évidence ?
Il n'était pas question de m'imposer. Je voulais que ce soit le fruit d'un accord complet, que tout le monde ait envie de travailler ensemble. Et je suis très content de rester au sein d'un grand club, qui a de belles ambitions.

Quelle est votre feuille

de route ?
On s'est fixé de nouveaux objectifs, qui ne se limitent pas aux résultats de l'équipe. Tout dépendra aussi du budget du club et des décisions qui seront prises par la DNCG [direction nationale du contrôle de gestion].

Après une décennie aux manettes, vous ne craignez pas une certaine usure ?
Nous allons tenter de repartir sur un nouveau cycle sportif et de sérieusement nous remettre en question. La saison est difficile cette année. Nous devrons bien nous installer dans le haut de tableau de Ligue A et aller plus loin en Ligue des champions.

Cette saison a notamment été compliquée par les blessures à répétition...
Marien Moreau, notre pointu, s'entraîne à nouveau. Mais nous sommes en effet confrontés à un roulement de blessés, vraiment pas facile à gérer.

Comment se présente

le derby de demain soir, face à Nice ?
Le match s'annonce très compliqué. Nous avons déjà perdu à l'aller, et les Niçois peuvent très bien jouer lorsqu'ils sont au complet. D'autant que nous ne sommes pas habitués à la salle Palmeira, plus petite. La gestion de l'espace n'est pas la même.

Est-ce un match à enjeux ?
Eux joueront le maintien, et nous les play-offs. Gagner cette rencontre nous donnerait une sérieuse option sur la suite du championnat.