Le prodige Karim Benzema

© 20 minutes

— 

Auteur d’un doublé et d’une passe décisive face à Grenoble (0-4), dimanche, lors des 32es de finale de la Coupe de France, Karim Benzema a justifié la confiance placée en lui par Gérard Houllier. En début de saison, l’entraîneur de l’OL s’était opposé à l’idée d’un prêt de son attaquant de 18 ans, sollicité notamment par Sochaux. Lancé par Paul Le Guen il y a quasiment un an jour pour jour face à Metz (2-0) – un match au cours duquel il effectua un coup du sombrero pour offrir le 2e but à Bryan Bergougnoux – Benzema ne pouvait que progresser au contact d’attaquants de classe internationale tels que Fred, Carew, Wiltord ou Govou. Ce dernier ne tarit d’ailleurs pas d’éloges sur celui qui fut sacré champion d’Europe des moins de 17 ans en 2004. « Il est vraiment impressionnant devant le but, comme Sonny Anderson ou David Trézéguet. C’est le plus fort du groupe dans ce domaine. » Chasseur de buts, Benzema est aussi un joueur altruiste. « J’aime le jeu. Si un partenaire est mieux placé que moi, je n’hésite pas à lui faire la passe », confie-t-il. S. M.