Les Rouge et Noir tombent de haut

© 20 minutes

— 

Douche froide. Toulouse a concédé samedi sa première défaite à domicile depuis le 13 novembre 2004 (contre Narbonne, 8-16). Cette fois-ci, c’est Bayonne, modeste 10e du Top 14, qui est reparti vainqueur d’Ernest-Wallon (13-19), lors de cette 14e journée de Championnat. Pour la première fois de la saison, les Stadistes ne sont plus leaders. Ils glissent à la 3e place, à 2 points de Biarritz et à une unité du Stade Français. « Je suis honteux de notre comportement et extrêmement déçu », a lâché le manager général Guy Novès. « Tout s’est mal enchaîné dès le début, et on s’est mis à jouer complètement à l’envers », a ajouté l’ailier Cédric Heymans. L’essai du 2e ligne Trevor Brennan (14e) et le score favorable à la mi-temps (10-9) n’ont pas suffi à une équipe très remaniée, notamment derrière : titularisation de Florian Fritz à l’arrière, de Xavier Garbajosa au centre, de Maleli Kunavore à l’aile droite et de la paire Jeff Dubois-Vincent Clerc à la charnière. Un essai de pénalisation (47e) est venu sanctionner la domination basque en mêlée fermée, alors que l’ex-centre international Richard Dourthe a réussi 14 points au pied (4 buts, une transformation). Déjà tournés vers leur rencontre de Coupe d’Europe face aux Londoniens des Wasps, samedi, les Rouge et Noir ont péché par manque d’humilité. « Je pense que ce match nous servira d’aiguillon pour celui des Wasps, a cependant assuré Novès. Cette semaine, nous ferons un travail pour sortir de cette situation, et je peux vous assurer que nous serons prêts pour ce rendez-vous au Stadium. » Un rendez-vous qui, en cas de succès, pourrait permettre à Toulouse de disputer un quart de finale européen à domicile. Nicolas Stival (avec AFP)