Alphand-Peterhansel, duel au soleil

© 20 minutes

— 

Après la première semaine de course, et avant une redoutable étape aujourd’hui entre Nouakchott et Kiffa (Mauritanie), Stéphane Peterhansel et Luc Alphand caracolent en tête de la course. Les deux pilotes de l’écurie Mitsubishi, séparés de 32 secondes, vont désormais devoir s’expliquer sur la piste. « Le plan idéal était d’éliminer la concurrence et ensuite de régler nos comptes entre nous. Pour l’instant, c’est ce scénario qui se dessine, même s’il faut encore se méfier de Giniel De Villiers », confiait samedi soir Stéphane Peterhansel, nouveau leader du classement général. Avec le seul De Villiers (Volkswagen) relégué à 26 minutes, les deux pilotes français peuvent envisager sereinement cette dernière semaine de course. Peterhansel a en tout cas déjà fait savoir qu’il ne souhaitait pas que son employeur intervienne dans ce duel fratricide. « Nous sommes de grands garçons et nous ne prendrons pas de risques inconsidérés », précisait le double tenant du titre. En moto, KTM n’a pas ce souci puisque la firme autrichienne truste les onze premières places.