Les Girondins assurent l’essentiel

© 20 minutes

— 

Une victoire logique et à l’économie. En dominant 1-3 Wasquehal, un club de CFA, les Bordelais ont passé sans trembler les 32es de finale de la Coupe de France. Perea (42e), Francia (69e) et Planus (90e) ont été les buteurs d’un soir. Absent mercredi contre Nancy pour cause de gastro-entérite, Marc Planus a démontré qu’il avait retrouvé l’intégralité de ses moyens. Son but – une frappe splendide des trente mètres sur coup franc – est là pour l’attester. « J’avais la haine, on venait de prendre un but inadmissible. J’ai mis toute ma rage dans ce coup franc, affirmait-il avant de revenir sur le sort de la rencontre. On a maîtrisé le match de bout en bout mais on n’a pas été pro pendant 5-10 minutes. » De son côté, Ricardo s’est montré satisfait de la copie rendue par ses joueurs. « Il fallait gérer ce match et nous l’avons bien fait, estimait le manager des Marine et Blanc. Nous ne pouvions pas donner plus de rythme à la rencontre, car ça ne fait pas longtemps qu’on a repris l’entraînement. » Ricardo en a profité pour faire tourner son effectif. Rio Mavuba, Lilian Laslandes et Ulrich Ramé étaient laissés au repos. De quoi s’appuyer sur les pépites du centre de formation que sont les deux milieux de terrain, Pierre Ducasse – auteur d’un but à Marseille (1re journée) – et Ted Lavie. Appelé en amical cet été, ce dernier effectuait là ses premiers pas avec les professionnels. Sans gaspiller trop d’énergie, Bordeaux a bien préparé le match de mercredi (21e journée). Car face à Auxerre, l’opposition sera toute autre. Stéphane Deschamps