Valenciennes cueilli à froid par les Canaris

© 20 minutes

— 

La L1, c’est pas pour tout de suite. Samedi, Valenciennes s’est incliné à Nantes (2-1). Sur la peloue du 14e de l’élite, le 3e de Ligue 2 a pourtant frôlé l’exploit de se qualifier pour les 16es de finale de la Coupe de France. Après avoir concédé un but de Mauro Cetto dès la première minute, les hommes d’Antoine Kombouaré avaient parfaitement réagi en égalisant sur une tête de Thomas Dossevi (21e). Mais alors qu’on se dirigeait tout droit vers les prolongations, Aurélien Capoue surgissait de l’arrière pour anéantir les espoirs nordistes (2-1, 91e). Les Valenciennois regretteront longtemps les deux face-à-face perdus par Steve Savidan devant Mickael Landreau en première période. « On ne va pas lui en vouloir, il nous a si souvent sauvés cette saison », explique Guillaume Rippert, le défenseur du VAFC prêté par Nantes. Les Nordistes doivent surtout leur élimination à un manque cruel d’expérience. « Ce qu’il faut retenir, c’est notre naïveté, avec ce but d’entrée de jeu et cet autre en fin de rencontre. C’est vrai qu’on a montré des choses intéressantes, mais en Coupe, seule la victoire est belle », peste l’entraîneur Antoine Kombouaré. Eliminé en Coupe de la Ligue, Valenciennes n’a plus que la L2 à jouer cette saison. Un Championnat que les Nordistes retrouveront dès mercredi, à Grenoble (9e). A. M.