Matt Moussilou sauve les Dogues

© 20 minutes

— 

Le Losc peut lui dire merci. Samedi, les Lillois se sont imposés à Saint-Etienne (0-1, a.p.), lors des 32es de finale de Coupe de France. Un succès acquis grâce à un but de Matt Moussilou inscrit en toute fin de prolongations, alors que les deux équipes allaient droit vers les tirs au but. L’attaquant nordiste n’avait plus marqué depuis le 22 octobre. C’était face à Nantes (2-0), lors de la 12e journée de L1. Cette qualification pour les 16es de finale est d’autant plus héroïque que les Dogues évoluaient à dix depuis l’expulsion de Yohan Cabaye, à dix minutes de la fin du temps réglementaire. « Même réduit à dix, on ne s’est pas énervé, on a essayé de garder le ballon, et on a très bien résisté », se satisfait Claude Puel. L’entraîneur nordiste avait encore choisi de tenter un coup de poker à Geoffroy-Guichard. Comme en 16e de finale de Coupe de la Ligue, fin octobre, quand une équipe lilloise largement renouvelée avait déjà dicté sa loi (0-2). Cette fois, Dante Bonfim, Peter Franquart, mais aussi Yohan Cabaye, étaient titularisés d’entrée. Et ils ont su convaincre leur coach. « C’est très intéressant pour ces joueurs, mais je ne suis pas surpris par leur prestation », lâche Puel. Reste que les Lillois mènent maintenant 3-0 contre les Verts cette saison (deux victoires en Coupes, une en Championnat). « Cela nous importe peu que Saint-Etienne nous déteste, explique le défenseur Mattieu Chalmé. Car le fil conducteur reste la Ligue 1. » Antoine Maes