La Coupe pour embellir le quotidien

© 20 minutes

— 

Le traquenard. Largués en Ligue 1 (14e) et éliminés de la Coupe de la Ligue par Bordeaux (3-1), les Canaris n’ont guère que la Coupe de France pour rêver à un trophée et a fortiori à l’Europe, cette saison. Première étape de cette entreprise, demain soir (20 h) à la Beaujoire, face à Valenciennes, actuel troisième de Ligue 2 et prétendant à la Ligue 1, à l’occasion des 32es de finale. « C’est le match piège par excellence », annonce d’emblée l’entraîneur nantais Serge Le Dizet. A la lecture des derniers résultats nordistes, c’est un euphémisme. En Ligue 2, la formation d’Antoine Kombouaré, un ancien de la maison jaune entre 1983 et 1990, est invaincue depuis le 9 septembre 2005, soit quatorze matchs de Championnat et deux de Coupe de France. A l’inverse, les Canaris ont été humiliés mercredi soir à domicile face à Rennes (0-2). Surtout, les hommes de Le Dizet n’ont plus engrangé la moindre victoire depuis quatre rencontres de Championnat. Côté effectif, les nouvelles ne sont pas rassurantes. Outre le latéral gauche Franck Signorino (fracture du doigt), les deux milieux de terrain ivoiriens Gilles Yapi et Emerse Fae feront défaut. De fait, ils rejoignent aujourd’hui leur sélection pour préparer la Coupe d’Afrique des nations. L’attaquant malien Mamadou Diallo, touché aux adducteurs lors du match contre Rennes, sera également absent demain. Sur le plan offensif, seuls Claudiu Keserü et Habib Bamogo sont valides. L’entraîneur pourrait donc appeler en renfort Fouad Bouguerra et sans doute Dimitri Payet. D. Phelippeau